Contenu abonnés

Un nouveau Suvée pour le Groeningemuseum de Bruges

26/4/22 - Acquisitions - Bruges, Groeningemuseum - Quelques mois après avoir annoncé l’achat d’un dessin de Suvée et d’un tableau de Ducq (voir la brève du 27/9/21), les musées de Bruges continuent à faire leurs emplettes sur le marché de l’art parisien et viennent d’acquérir leur première toile religieuse de Joseph-Benoît Suvée. Bien connue des amateurs, l’esquisse préparatoire pour La Naissance de la Vierge avait été découverte par Jean-Pierre Cuzin dans une collection particulière française : entré en possession du peintre et dessinateur Julien-Victor Veyrenc (1756-1837), ce tableau était resté chez ses descendants jusqu’en 2016. Passé en vente à Paris, il avait alors été conjointement emporté par la galerie Didier Aaron et la galerie Jacques Leegenhoek qui l’avaient prêté peu après à la rétrospective organisée au Musée des Beaux-Arts de Tours (voir l’article) en marge de la publication chez Arthena de la monographie de l’artiste, due à Anne Leclair et Sophie Join-Lambert. Plus récemment, la toile fut à nouveau exposée lors de la dernière édition du salon Fine Arts Paris (voir l’article) où elle fut remarquée par le Groeningemuseum qui cherche toujours à étoffer ses collections de peintures du XVIIIe et du XIXe siècle.


1. Joseph-Benoît Suvée (1743-1807)
La Naissance de la Vierge, 1779
Huile sur toile - 50,4 x 66,7 cm
Bruges, Groeningemuseum
Photo : Thomas Hennocque
Voir l´image dans sa page

Mentionnée en 1807 dans l’inventaire qui précéda la vente après décès de l’artiste, cette esquisse (ill. 1) fut ensuite citée dans celle de Jean-Guillaume Moitte, mort en 1810, et c’est sans doute à ce moment qu’elle fut acquise par Veyrenc, amateur et collectionneur à qui la ville de Valence doit un grand nombre de ses œuvres les plus célèbres, dont les fameux dessins d’Hubert Robert et d’autres artistes contemporains, parmi lesquels se trouve naturellement Suvée avec Saint Pierre délivré de prison ou La Dévotion au scapulaire. La toile récemment…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.