Alexandre Lafore

Articles

  • Un nouveau Lawrence pour la National Gallery de Londres

    Alors que l’annonce du retour de l’iconique Blue Boy de Thomas Gainsborough sur le sol britannique vient de susciter une levée de boucliers, nourrie par les inquiétudes des restaurateurs à propos de…

    Contenu abonnés
  • Un pot à lait néo-grec pour le Musée d’Orsay

    C’est un ravissant objet en argent, qui prend la forme d’une petite œnochoé de forme balustre reposant sur un pied circulaire. Sa singularité tient avant tout à son très original décor d’émaux…

    Contenu abonnés
  • De nouvelles porcelaines pour Versailles

    Après avoir souffert de nombreuses années d’un désintérêt bien français, tandis que les institutions anglo-saxonnes en remplissaient leurs vitrines, les porcelaines de Sèvres du XVIIIe siècle…

    Contenu abonnés
  • Les Sculpteurs du travail

    On s’attendait à Meunier, Dalou ou Rodin, comme nous le suggérait le sous-titre de l’exposition, mais le parcours commence paradoxalement avec Pigalle : comme l’indique Cécilie Champy-Vinas,…

    Contenu abonnés
  • Vivre à l’antique, de Marie-Antoinette à Napoléon

    Il fut longtemps si difficile de se rendre à Rambouillet - affecté à la Présidence de la République avant d’être réattribué au Premier ministre - que chaque nouvelle visite du château et de la laiterie…

    Contenu abonnés
  • Un printemps napoléonien pour le château de Fontainebleau

    Les splendides collections napoléoniennes du château de Fontainebleau ne se sont pas seulement enrichies de la deuxième version du Portrait de l’Empereur dans son cabinet de travail par Jacques Louis…

    Contenu abonnés
  • Trois dessins italiens acquis par la National Gallery of Art

    Alors que le Salon du Dessin ouvre aujourd’hui ses portes à Paris, la galerie Maurizio Nobile vient d’annoncer la vente de trois belles sanguines italiennes à la National Gallery of Art de…

    Contenu abonnés
  • Machault d’Arnouville fait son retour aux enchères

    Le Salon du Dessin n’est pas le seul évènement de la semaine : les deux jours d’exposition puis la vente de l’un des plus célèbres meubles français du milieu du XVIIIe siècle constituent un autre moment…

    Contenu abonnés