Alexandre Lafore

Articles

  • Paris : le marché de l’art déconfiné (5)

    S’il a fallu dire adieu, dans la douleur, à l’édition 2020 du Salon du Dessin, il reste heureusement possible d’admirer quelques belles feuilles dans la plupart des galeries parisiennes spécialisées,…

    Contenu abonnés
  • Un couple du XVIe siècle à nouveau réuni au Mauritshuis

    Unis pour toujours ? C’est certainement ce qu’espérait Jakob Omphalius (1500-1567) lorsqu’il commanda à Bartholomäus Bruyn le Vieux son portrait et celui de sa jeune fiancée Élisabeth Bellinghausen…

    Contenu abonnés
  • Un cabinet d’Augsbourg en vente à Paris

    C’est le genre d’objet que l’on est plutôt habitué à admirer dans quelque kunstkammer germanique ou sur les stands de quelques grands marchands à la TEFAF : un beau cabinet en ivoire et lapis-lazuli…

    Contenu abonnés
  • Deux tableaux de Claude Bonnefond pour Stockholm

    Deux tableaux de l’artiste lyonnais Claude Bonnefond, qui pourraient passer pour des pendants même s’il n’en est rien, étaient vendus hier après-midi chez Millon à l’hôtel Drouot. Réunis depuis le XIXe…

    Contenu abonnés
  • Un grand Brenet rejoint son pendant à Béziers

    Spécialisée dans la peinture ancienne italienne, la galerie Canesso avait su jouer le décalage en présentant sur son stand au dernier salon Fine Arts Paris un grandiose tableau quasiment inédit de…

    Contenu abonnés
  • Un nouveau Desfriches pour Orléans

    Le Musée des Beaux-Arts d’Orléans entretient une relation particulière avec Aignan-Thomas Desfriches : l’amateur orléanais du XVIIIe siècle, négociant et homme éclairé, important mécène et dessinateur…

    Contenu abonnés
  • Une jatte à punch achetée par le Rijksmuseum

    Au sein de la jolie vente de céramiques européennes organisée ce jeudi après-midi chez Pescheteau-Badin à l’hôtel Drouot, le Rijksmuseum d’Amsterdam n’a pas manqué d’acquérir - pour 13 970€ avec les frais…

    Contenu abonnés
  • Une commode royale retourne à Fontainebleau

    Il y a presque un an, c’est Versailles qui annonçait triomphalement le retour au château d’une très importante commode royale, livrée par BVRB au milieu du XVIIIe siècle à destination de la Dauphine.…

    Contenu abonnés
  • Une nature morte pour le Rijksmuseum

    A l’occasion de sa réouverture au début du mois de juin, le Rijksmuseum a annoncé l’acquisition d’une grande et luxuriante nature morte peinte à Delft en 1613 par Jacob Woutersz Vosmaer. Le musée…

    Contenu abonnés
  • Paris : le marché de l’art déconfiné (4)

    C’est une vente restreinte - vingt lots - mais richissime, qui comporte plusieurs pièces exceptionnelles voire patrimoniales : si les objets venaient de France, certains auraient mérité un…

    Contenu abonnés