Nomination de Chris Dercon à la tête de la RMN-GP

Didier Rykner

7/11/18 - Nomination - Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais -Dans notre article du 27 octobre dernier, nous annoncions la nomination à la tête de la Réunion des Musées Nationaux du belge Chris Dercon, ainsi que celle d’une femme comme directrice de cabinet. Pour cette dernière, c’est fait (voir notre brève du 31/10/18). Pour le premier, cela vient d’être acté par le Conseil des ministres de ce jour. Il reste, ce qui prend plus de temps que prévu, la nomination de celui qui nous intéresse le plus, soit le directeur général des Patrimoines, qui se fait toujours attendre (ainsi bien sûr que celle du sous-directeur des musées). Le nom d’Hervé Barbaret est toujours celui qui tient la corde, tandis que Jean d’Haussonville est encore cité, malgré ses démentis ; mais au point où nous en sommes, nous avouons être comme tout le monde dans l’expectative.


Chris Dercon, nouveau président de la RMN-GP
lors du débat du 6 octobre organisé par Le Monde
À quoi sert un musée ?
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Que faut-il penser de la nomination de Chris Dercon qui ne prendra ses fonctions que le 1er janvier 2019 ? Nous ne le connaissions pas, jusqu’à ce que nous assistions à un débat organisé par Le Monde sur le sujet À quoi sert un musée ?. Et nous avions été stupéfait lors d’une de ses interventions de l’entendre affirmer que « les visiteurs sont plus importants que les œuvres ». Drôle d’idée de la part d’un conservateur (il fut notamment à la tête du Boijmans Van Beuningen de 1995 à 2003 et de la Tate Modern de Londres de 2011 à 2015). La mission première d’un conservateur de musées est de « conserver » les œuvres. Ce qui n’empêche pas évidemment de prêter grande intention aux visiteurs, mais n’autorise pas non plus à les y opposer. Il est inquiétant par ailleurs de penser qu’il puisse croire qu’il y aurait des visiteurs sans œuvres. Nous attendrons de voir quelle sera sa politique pour la RMN-GP, notamment sur la question du projet de rénovation du Grand Palais (voir notre article).

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.