Contenu abonnés

Deux tableaux de Thomas Fearnley offerts au Metropolitan Museum of Art

22/9/20 - Acquisition - New York, The Metropolitan Museum of Art - L’homme d’affaires et collectionneur norvégien Christen Sveaas ne s’est pas contenté d’offrir au grand musée américain de très beaux paysages de Johann Christian Dahl et Peter Balke (voir la brève du 24/12/19) ainsi qu’un saisissant double portrait naturaliste peint par Christian Krohg (voir la brève du 7/9/20) : le joli cadeau célébrant le 150e anniversaire du Metropolitan Museum comprend aussi deux ravissants petits tableaux de Thomas Fearley qui permettront de compléter ce splendide aperçu de la peinture norvégienne au XIXe siècle. Ces deux petites huiles sur papier, transposées sur panneaux, ont été peintes à deux années d’intervalle et sont restées dans la descendance du fils de l’artiste jusqu’à leur acquisition par l’amateur norvégien. L’artiste doit son nom britannique à un grand-père originaire de Hull qui émigra vers la Norvège en 1753 et fut lui-même un grand voyageur : après avoir commencé ses études à Christiania (l’actuelle Oslo) en 1819, il quitta la Norvège à l’âge de dix-huit ans pour les poursuivre à Copenhague entre 1821 et 1823 puis à Stockholm entre 1823 et 1827. Sa rencontre avec son aîné Johann Christian Dahl (1788-1857) fut déterminante pour la suite de sa carrière : celui-ci résidant à Dresde, Fearnley le suivit jusqu’en Saxe pour s’exercer à ses côtés à la peinture de paysage.


1. Thomas Fearnley (1802-1842)
Étude d’eau et de plantes, 1837
Huile sur papier transposée sur panneau - 39 x 52 cm
New York, The Metropolitan Museum of Art
Photo : MMA (domaine public)
Voir l´image dans sa page

C’est lors d’un autre voyage, en Angleterre, que Thomas Fearney réalisa le premier tableau (ill. 1) qui vient d’être offert au musée américain : cette étude, qui doit beaucoup à son maître Dahl, fut peinte le 23 septembre 1837 [1] dans le Surrey. L’excellente notice qu’Asher Miller, assistant curator au département des peintures européennes du Metropolitan Museum…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.