Contenu abonnés

Un tableau de Boilly acquis par le Metropolitan Museum of Art

9/4/20 - Acquisition - New York, The Metropolitan Museum of Art - Si Louis-Léopold Boilly doit sa célébrité à ses petits portraits, produits par centaines au même format (22 x 17 cm), c’est un « grand » portrait (ill. 1) de Boilly qui est récemment venu enrichir les collections du Metropolitan Museum of Art [1] de New-York : cette charmante effigie enfantine appartenait à Eugene V. Thaw (1927-2018), grand donateur de la Morgan Library. Ravalé lors de sa vente après-décès organisée en octobre 2018 chez Christie’s à New York, le tableau fut offert au musée américain par le Eugene V. and Clare E. Thaw Charitable Trust, établi dès 1981 par le grand collectionneur et son épouse.


1. Louis Léopold Boilly (1761-1845)
Portrait d’un jeune garçon, vers 1805
Huile sur toile - 72,3 x 59,4 cm
New York, The Metropolitan Museum of Art
Photo : MMA (domaine public)
Voir l´image dans sa page
2. Horace Vernet (1789-1863)
Portrait d’un Mamelouk, 1810
Huile sur toile - 75 x 61,5 cm
New York, The Metropolitan Museum of Art
Photo : MMA (domaine public)
Voir l´image dans sa page

Cet enfant - le catalogue d’une vente Sotheby’s en 1968 parlant même d’un « portrait de petite fille » - arbore un costume qui n’est pas sans évoquer les tenues des Mamelouks revenus de l’expédition d’Égypte aux côtés de Napoléon Bonaparte, superbement évoqués au Met par ce portrait (ill. 2) peint par Horace Vernet en 1810. Vêtu de blanc, sa tenue est rehaussée par une paire de bottes, une veste et surtout un turban. L’enfant est représenté à genoux sur un luxuriant tapis, dans un élégant intérieur meublé d’un tabouret en acajou et bronze doré, devant une grande draperie violette qu’on croit tout droit sortie d’un portrait de Hyacinthe Rigaud ou Nicolas de Largillierre. Regardant le spectateur d’un air malicieux, il serre plusieurs jouets dans sa main gauche, comme pour les protéger, tandis que sa main droite tient une petite balle multicolore. Un bout de gâteau et son…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.