Contenu abonnés

Dahl, Balke, Carus : un don important au Metropolitan Museum

24/12/19 - Acquisitions - New York, The Metropolitan Museum of Art - Trois tableaux merveilleux sur un même mur (ill. 1), dans une des salles de peintures XIXe siècle du Metropolitan Museum. On pense tout de suite à Johann Christian Dahl, et en s’approchant, on constate qu’il s’agit bien de lui, ce peintre norvégien proche ami de Caspar David Friedrich dont il partage le goût pour la nature « sublime » et les paysages nocturnes. En réalité, le tableau de gauche et de droite sont bien de lui, mais celui au centre de la cimaise est par Peter Balke, autre peintre norvégien, sans doute un peu moins célèbre mais dont le Louvre possède plusieurs œuvres, et dont la manière est proche des deux artistes déjà cités.


1. La salle des paysages romantiques allemands et scandinavesau Metropolitan Museum. À gauche et à droite, deux tableaux de Johann-Christian Dahl.
Au centre, un tableau de Peter Balke. Trois dons récents.
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Ces toiles viennent d’être offertes (après les avoir longtemps prêtées au Met) par Christen Sveaas, un collectionneur et homme d’affaire norvégien, pour célébrer, avec un peu d’avance puisqu’il aura lieu en 2020, le 150ème anniversaire du musée new yorkais.
Ces trois dons sont d’ailleurs accompagnés d’un quatrième, qu’on découvre en faisant le tour de la salle : un autre tableau de Dahl, plus petit, représentant deux hommes devant une chute d’eau dans un paysage boisé (ill. 2). Il s’agit de Dahl lui-même et de Friedrich, qu’on retrouve dans un tableau de ce dernier à la composition proche, acquis en 2000 par le musée (ill. 3).


2. Johan Christian Dahl (1788-1857)
Deux hommes devant une chute d’eau
au coucher du soleil
, 1823
Huile sur toile - 38,1 x 35,6 cm
New York, The Metropolitan Museum of Art
Photo : The Metropolitan Museum of Art
(domaine public)
Voir l´image dans sa page
3. Caspar David Friedrich (1774-1840)
Deux hommes contemplant la lune, vers…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.