Contenu abonnés

Une coupe de Fossin pour le Musée du Louvre

22/7/20 - Acquisition - Paris, Musée du Louvre - On admirait ce très bel objet sur une étagère de la spectaculaire armoire-vitrine réalisée par la maison Barbedienne pour l’Exposition Universelle de 1862 lorsque la galerie Neuse avait investi les salons de la galerie Aveline à l’automne dernier (voir l’article) : le Musée du Louvre vient d’annoncer l’acquisition de cette non moins spectaculaire coupe (ill. 1 et 2) réalisée à Paris au milieu du XIXe siècle. Après le splendide vase canthare de Barbedienne acheté par le Musée d’Orsay (voir la brève du 22/1/20), c’est le second objet découvert lors de l’exposition L’Apothéose du Génie qui rejoint les collections nationales et l’on ne peut que se féliciter de cet enrichissement de choix des salles consacrées à la Monarchie de Juillet au sein du département des Objets d’art du Musée du Louvre, même si leur emplacement en cul-de-sac les rend trop sujettes aux fermetures impromptues. Il est donc illusoire d’espérer pouvoir admirer rapidement cette coupe et son couvercle mais souhaitons que la situation puisse évoluer favorablement à partir de la rentrée de septembre.


1. Jean-Valentin Morel (1794-1860) pour Jean-Baptiste Fossin (1786-1848) et
Jules Fossin (1808-1869)
Coupe et son couvercle, vers 1845
Agate, monture en vermeil, émail - 26,5 x 15,5 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Hervé Lewandowski
Voir l´image dans sa page
2. Jean-Valentin Morel (1794-1860) pour Jean-Baptiste Fossin (1786-1848) et
Jules Fossin (1808-1869)
Coupe et son couvercle, vers 1845
Agate, monture en vermeil, émail - 26,5 x 15,5 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Hervé Lewandowski
Voir l´image dans sa page

Superbe hommage à l’art de la Renaissance et brillant témoignage de l’inventivité des orfèvres sous la Monarchie de Juillet, cette précieuse coupe en agate s’enrichit d’une monture sculpturale en argent et en vermeil ainsi que d’une riche décoration d’émail polychrome qui s’épanouit tout particulièrement…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.