Un portrait de la duchesse de Manchester entre au Foundling Museum

Bénédicte Bonnet Saint-Georges

30/1/19 -  Acquisition - Londres, The Foundling Museum - Fondé à Londres en 1739 par Thomas Coram, le Foundling Hospital recueillait les enfants abandonnés. L’institution devint un musée après sa fermeture en 1951. Elle fut en réalité un lieu artistique dès sa création puisque, pour trouver des financements, des expositions furent organisées par Hogarth, et des concerts par Haendel.


Andrea Soldi (vers 1703 - 1771)
Isabella duchesse de Manchester, 1738
Huile sur toile - 127 x 101 cm
Londres, The Foundling Museum
Photo : Whitfield Fine Art.
Voir l´image dans sa page

Un portrait a récemment rejoint les collections du musée, celui de la duchesse de Manchester représentée en Diane par Andrea Soldi, Florentin arrivé en Angleterre en 1736 ; il a été acheté à la galerie londonienne Whitfield Fine Arts.
Isabella Montagu, duchesse de Manchester fut l’un des soutiens du Foundling Hospital, elle fit partie de ces dames de l’aristocratie qui, à la demande du persévérant Thomas Coram, acceptèrent de signer une pétition pour la création d’un foyer destiné à accueillir les jeunes enfants abandonnés ; la pétition fut ensuite présentée au roi George II en 1735. Une exposition [1] vient de s’achever qui mettait en exergue ces 21 femmes, afin de rappeler leur rôle prépondérant dans cette histoire, leur influence ayant non seulement permis d’attirer l’attention du roi, mais aussi d’assurer des dons réguliers indispensables à la construction et à la gestion de l’hôpital.
Dans cette exposition le portrait d’Isabella Montagu y figurait aux côtés de ceux des duchesses de Somerset, de Bolton, de Richmond ou de Bedford, des comtesses de Burlington ou de Cardigan peints par différents peintres. Andrea Soldi quant à lui a aussi représenté le duc de Manchester, qui fut son mécène.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.