Un petit portrait de François Gérard volé à Versailles

Didier Rykner

25/2/14 - Vol - Versailles, Musée national du Château et des Trianons - De l’utilité des expositions... Un tableau de François Gérard représentant le portrait en pied du comte Regnault de Saint-Jean d’Angély (ill. 1) a disparu des réserves du château, une information donnée par Le Parisien et confirmée par le musée. Ce vol n’a pu être constaté que le 14 février alors que la Réunion des Musées Nationaux avait demandé à voir l’œuvre pour la comparer au grand format (ill. 2), également conservé à Versailles, et qui sera prêté à partir du 29 mars prochain à Fontainebleau pour une rétrospective de l’œuvre de portraitiste de Gérard.


1. François Gérard (1770-1837)
Portrait du comte Michel Regnault de Saint-Jean d’Angély
Huile sur toile - 32 x 23 cm
Versailles, Musée national du Château et des Trianon
Volé entre février 2010 et février 2014
Photo : Château de Versailles
Voir l´image dans sa page
2. François Gérard (1770-1837)
Portrait du comte Michel Regnault de Saint-Jean d’Angély
Huile sur toile - 217 x 142 cm
Versailles, Musée national du Château et des Trianon
Photo : Château de Versailles
Voir l´image dans sa page

D’après le site de France 3, le tableau avait été vu pour la dernière fois il y a plus de quatre ans, le 10 février 2010. Le vol a donc pu avoir lieu à peu près n’importe quand, entre ces deux dates, sans que personne ne s’en soit aperçu... Une plainte a été déposée hier 24 février par le musée auprès de l’OCBC.
De petite taille, cette toile fait partie de la série d’esquisses (et/ou répliques autographes) des portraits de la cour napoléonienne peints par l’artiste, toutes de même format, que le Musée de Versailles a acquis à sa vente après décès.

English version

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.