Contenu abonnés

Huit acquisitions d’Orléans chez Artcurial

25/11/22 - Acquisitions - Orléans, Musée des Beaux-Arts -La vente d’une partie de la collection Brooks Beaulieu orchestrée par Artcurial le 10 novembre dernier a démontré une nouvelle fois le grand dynamisme du Musée des Beaux-Arts d’Orléans. Sans surprise, la dispersion partielle de l’exceptionnelle collection romantique attisa l’intérêt de l’institution dotée d’un fonds de référence pour cette période de l’art français, tant en peinture qu’en sculpture, fonds pleinement mis en valeur depuis le réaménagement des salles XIXe inauguré à l’automne 2021 (voir l’article). Le musée emporta finalement huit lots dont six par préemption, un rare tableau de Tony Johannot et un ensemble de sept médaillons, l’un de Jehan Duseigneur et six de David d’Angers. Ils rejoignent un buste d’Antoine Etex provenant de la même collection Brooks Beaulieu (voir la brève du 26/12/20) ainsi qu’une esquisse préparatoire d’Alfred Johannot offerte au musée par le collectionneur (voir la brève du 12/6/19) [1].


1. Tony Johannot (1803-1852)
La Belle et le Sultan, 1840
Huile sur toile - 33 x 24,5 cm
Orléans, Musée des Beaux-Arts
Photo : Artcurial
Voir l´image dans sa page

Préemptée pour 9 840 euros (frais inclus), la petite toile très aboutie de Tony Johannot (ill. 1) est la première de l’artiste à rejoindre les collections orléanaises, par ailleurs dotées de plusieurs œuvres de son frère Alfred, dont certaines récemment acquises : la petite toile préparatoire au tableau de grand format L’Entrée de la Grande Mademoiselle à Orléans sus-citée et sa variante à l’aquarelle acquise lors d’une vente aux enchères chez John Nicholson Auctioneers à Haslemere en mai 2020 (voir l’article). Davantage connus pour leur immense talent d’illustrateurs - des ouvrages d’Alfred de Vigny, d’Alphonse de Lamartine, de George Sand, d’Honoré de Balzac, de Walter Scott... - que pour celui de peintres, les frères Johannot comptent parmi les artistes oubliés de la peinture de la fin de la Restauration…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.