Contenu abonnés

Nouvelles acquisitions du Musée des Beaux-Arts d’Orléans

Julie Demarle

12/6/19 - Acquisitions - Orléans, Musée des Beaux-Arts - Fidèle à son active politique d’acquisitions, le Musée des Beaux-Arts d’Orléans s’enrichit de nouveaux dessins, peinture et sculpture. Nous évoquerons d’abord les dons puis les achats.


1. Alfred Johannot (1800-1837)
Entrée de la Grande Mademoiselle à Orléans, 1832
Huile sur toile - 27,5 x 22,3 cm
Orléans, Musée des Beaux-Arts
Photo : Orléans, Musée des Beaux-Arts
Voir l´image dans sa page

Une petite toile d’Alfred Johannot (ill. 1) a été offerte au musée par le collectionneur Brooks Beaulieu. Elle est l’esquisse préparatoire au tableau de grand format L’Entrée de la Grande Mademoiselle à Orléans - exposé au Salon de 1833 - déjà conservé par le musée. Elle représente Anne-Marie-Louise d’Orléans, duchesse de Montpensier, nièce de Louis XIII, tentant - en vain -, au moment de la Fronde, de convaincre les édiles orléanais de s’opposer au passage des troupes du vicomte de Turenne rival de son cousin le Prince de Condé. Si l’étude est synthétique, une grande attention est portée aux couleurs. Dans un parfait état de conservation, l’esquisse sera présentée dans les nouvelles salles XIXe actuellement en travaux. Grand illustrateur et lithographe, peintre remarquable, Alfred Johannot est peu représenté dans les collections françaises. Citons trois autres grands formats, les deux peintures de bataille de Versailles - la Bataille de Rozebecke et la Bataille de Bratelen - et le portrait d’Henri II, roi de France, Catherine de Médicis et leurs enfants conservé au Louvre.


2. Marguerite Thérèse Leprince (1743-1814)
Portrait de femme, vers 1767
Pastel sur papier marouflé sur toile - 40 x 33 cm
Orléans, Musée des Beaux-Arts
Photo : Orléans, Musée des Beaux-Arts
Voir l´image dans sa page

Un pastel de l’artiste orléanaise Marguerite Thérèse Leprince (ill. 2) a été offert au musée par la Société des amis des musées d’Orléans. Elle est l’épouse de Jean-Baptiste Delaperche et la mère du pastelliste et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.