Contenu abonnés

Vente Debuisson : Carnavalet sauve l’honneur

Didier Rykner

18/3/19 - Acquisitions - Paris, Musée Carnavalet - Le Musée Carnavalet a raté une occasion avec la collection Debuisson. Celle-ci, constituée par Roxane Debuisson, et formée essentiellement d’enseignes parisiennes récupérées parfois sur les ruines d’immeubles détruits, lui était théoriquement promise. Seul problème, cette donation n’est jamais venue. Les versions de cet échec diffèrent : la collectionneuse elle-même a dit à beaucoup de gens - dont l’auteur de ces lignes - que Carnavalet l’avait refusée. Il est probable que la vérité est plus complexe, car celle-ci était, de l’avis de beaucoup, une personnalité complexe. Quoi qu’il en soit, les ponts étaient coupés entre elle et le musée avant même que la direction actuelle se mette en place. Même si nous aurions aimé que davantage…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.