Contenu abonnés

Une pendule squelette préemptée par Orléans

Julie Demarle

7/2/19 - Acquisition - Orléans, Musée des beaux-arts - L’Hôtel Cabu - musée d’art et d’histoire d’Orléans a préempté pour 7000 euros (hors frais) une horloge dite « squelette » de l’horloger orléanais Pierre-François-Claude Millé lors de la vente du 20 janvier proposée par la maison Rouillac à Vendôme. Cette acquisition s’inscrit dans la volonté actuelle du musée d’enrichir son fonds d’artisanat local.


Pierre-François-Claude Millé (1757- ?)
Horloge dite « squelette »
Bronze ciselé et doré - 44 x 25 X 12 cm
Orléans, Musée des beaux-arts
Photo : Rouillac
Voir l´image dans sa page

Ce musée ne conservait jusqu’alors aucune pendule de ce type et de cette période, ni aucun exemplaire de cet horloger actif à Orléans autour de 1789 après un apprentissage à Paris en 1773. La mode des…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.