Contenu abonnés

Des natures mortes hollandaises offertes au Boston Museum of Fine Arts

Bénédicte Bonnet Saint-Georges

11/2/19 - Acquisitions - Boston, Museum of Fine Arts - 113 peintures par 76 artistes différents, hollandais et flamands, issues de deux collections privées, ont été promises au Musée des Beaux-Arts de Boston en 2017. On ne sait pas exactement quand elles seront effectivement offertes au musée, mais un florilège y est actuellement exposé.
Les donateurs sont Rose-Marie et Eijk van Otterloo ainsi que Susan et Matthew Weatherbie. Le Siècle d’or est à l’honneur avec une pièce phare, le Portrait d’Aeltje Uylenburgh par Rembrandt, mais aussi une scène de genre de Jan Steen, une nature morte de Willem Kalf, un paysage de Jacob van Ruisdael ou encore une marine de Willem van de Velde le jeune. Parmi les Flamands, on compte Rubens et Van Dyck, de Rubens avec plusieurs esquisses à l’huile, notamment pour Le Couronnement de la Vierge, et de Van Dyck plusieurs portraits. Et puis des natures mortes d’Osias Beert et des paysages de Jan Brueghel l’Ancien rejoindront aussi le fonds du musée.
Outre leurs collections, les mécènes ont prévu de donner de quoi constituer une importante bibliothèque et d’assurer le financement d’un centre de recherche sur l’art des Pays-Bas.


1. Balthasar van der Ast (1593/1594–1657)
Bouquet de fleurs sur un rebord, 1624
Huile sur cuivre - 13,3 x 10,2 cm
Boston, Museum of Fine Arts
Photo : Boston, Museum of Fine Arts
Voir l´image dans sa page
2. Balthasar van der Ast (1593/1594–1657)
Bouquet de fleurs, vers 1630
Huile sur panneau - 37,1 x 24,4 cm
Boston, Museum of Fine Arts
Photo : Boston, Museum of Fine Arts
Voir l´image dans sa page

Depuis cette annonce, les van Otterloo ont offert en 2017 deux natures mortes de Balthasar van der Ast, (ill. 1 et 2) tandis qu’une troisième a été acquise en décembre 2018 auprès d’une collection privée grâce à un don de leur part (ill. 3) permettant ainsi de montrer la diversité de son art.


3. Balthasar van der Ast (1593/1594–1657)
Nature morte aux fruits et aux coquillages, vers 1623–24
Huile…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.