Contenu abonnés

Une miniature de Sophie Liénard pour le Musée Paoli

1. Sophie Liénard (1801-1875) pour la Manufacture Rihouet
Portrait de Pascal Paoli, vers 1840
Miniature sur porcelaine, cadre en laiton doré - 12 x 15 cm
Morosaglia, Musée Pascal Paoli
Photo : Galerie Imperial Art
Voir l´image dans sa page

7/10/21 - Acquisition - Morosaglia, Musée Pascal Paoli - On parle malheureusement bien trop peu de la miniaturiste Sophie Liénard comme du musée de Morosaglia, en Corse : l’acquisition d’un portrait de Pascal Paoli réalisé par cette illustre peintre sur porcelaine par l’institution installée dans sa maison natale nous donne ainsi l’occasion de corriger le tir. Acquise auprès de la galerie Imperial Art [1], cette miniature semblait destinée au musée corse dédié à la mémoire du plus célèbre personnage de l’île au XVIIIe siècle, après Napoléon Bonaparte dont il fut d’ailleurs l’adversaire. On peut ainsi y admirer de nombreux portraits du général, dont celui que réalisa Thomas Lawrence, un corpus qui vient d’ailleurs de faire l’objet d’une restauration menée au Centre de Conservation-Restauration du patrimoine mobilier de Corse à Calvi. L’institution, qui fait partie depuis 2012 du réseau des « Maisons des Illustres », est un musée départemental dépendant de la Haute-Corse qui entreprend d’enrichir ses collections, ayant notamment acquis il y a vingt ans ce tableau d’Henry Benbridge représentant le héros à la bataille de Ponte Novo en 1769.

Ce portrait en miniature ne fut pas réalisé du vivant de Pascal Paoli, mort exilé à Londres en 1807, mais sous la Monarchie de Juillet : il appartient en effet à un vaste ensemble de plaques de porcelaine représentant des personnalités de la Révolution ou de l’Empire, qui s’inscrit dans le goût pour l’histoire de l’époque ainsi qu’au souci d’union nationale que manifestait le nouveau régime désireux de s’intéresser « à toutes les gloires de la France », comme en témoigne encore cette inscription visible sur la façade du château de Versailles où Louis-Philippe fit aménager…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.