Contenu abonnés

Un dessin de Pajou rejoint les collections de Versailles

25/3/19 - Acquisition - Château de Versailles - Terpischore, muse de la danse, joue de la lyre au son de laquelle elle rythme ses pas. Augustin Pajou l’a représentée à la sanguine sur une feuille récemment été achetée par le Château de Versailles à la galerie parisienne La Sculpture Françoise. Elle rejoint Thalie, muse de la Comédie dans le fonds graphique du château, tandis qu’Euterpe, muse de la Musique, se trouve dans la collection Horvitz.


Augustin Pajou (1730-1809)
Terpischore, 1768-1769
Sanguine - 34,1 × 24,9 cm
Versailles, Musée et domaine national du château
Photo : Château de Versailles
Voir l´image dans sa page

Chacune d’elles, dotée de ses attributs, est représentée en pied sur une corniche, en un contrapposto souligné par un drapé savant qui évite…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.