Un dessin de Charles Monnet préempté par Versailles

4/4/19 - Acquisition - Versailles, Musée et domaine national du château - - Aujourd’hui, le Château de Versailles a préempté un dessin de Charles Monnet dans une des ventes Aristophil, organisée par Ader à Paris [1]. Il a été adjugé 20 800 euros. L’artiste met en scène le dauphin instruisant ses enfants, les futurs Louis XVI, Louis XVIII et Charles X. Il s’agit d’une esquisse préparatoire à un tableau désormais perdu qui fut exposé au Salon de 1771.


Charles Monnet (1732-1816)
Le Dauphin, fils de Louis XV, instruisant ses enfants , vers 1771
Plume et encre brune, lavis gris et crayon noir- 36 x 40,5 cm
Versailles, Msée et domaine national du château
Photo : Ader
Voir l´image dans sa page

Le buste du roi Louis XV domine les personnes réunies. Louis de France est assis au centre, son épouse, la dauphine Marie-Josèphe de Saxe, travaille à son métier à broder tout en écoutant la leçon. Le duc de Berry, futur Louis XVI, se tient debout entre ses deux parents, un livre à la main. Le compte d’Artois, futur Charles X est assis sur les genoux de son père, tandis que le comte de Provence, futur Louis XVIII, tient une mappemonde sur les genoux. C’est le duc de Vauguyon , gouverneur des Enfants de France, qui commanda le tableau. Il est représenté assis à côté de leur précepteur, Jean-Gilles du Coëtlosquet ancien évêque de Limoges.
Cette esquisse en rejoint une autre dans les collections du musée. De format verticale, celle-ci répartit les personnages différemment, choisissant de laisser debout le père et ses enfants.
Quatre dessins préparatoires sont en tout signalés dans la collections des Goncourt, ces deux-là et deux autres aujourd’hui disparus. Une estampe a en outre été gravée par Louis Le Grand d’après le tableau de Monnet en 1784. Bien que verticale, elle aussi, elle montre une répartition des figures, assises dans une bibliothèque, très proche de celle du dessin qui vient d’être acheté. Cette gravure est intitulée Quelle école pour les pères ! .

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.