Contenu abonnés

Un coffret vénitien en cristal de roche pour l’Art Institute de Chicago

4/9/19 - Acquisition - Chicago, The Art Intitute - C’est un magnifique objet (ill. 1) que l’Art Institute de Chicago vient d’acquérir [1] sur le marché de l’art parisien, plus précisément auprès de la galerie Kugel qui l’exposait lors de l’édition 2018 de la Tefaf Maastricht. Ce précieux coffret rectangulaire (ill. 2 et 3) orné de 184 pièces en cristal de roche, exécuté à Venise à la toute fin du XVIe siècle, appartient à un petit groupe d’objets similaires dont il semble cependant être le plus riche. Seize colonnes torsadées en cristal de roche, avec la base et le chapiteau en bronze doré, viennent scander deux à deux ses côtés, soulignant l’aspect architectural de l’objet qui repose sur six pieds en vermeil ciselé de rinceaux feuillagés. Plusieurs de ces coffrets ornés de cristal de roche possèdent une origine royale ou papale et un usage singulier : destinés à contenir des langes brodés ou facie benedette, ils étaient parfois offerts par le pape à l’occasion de la naissance de l’enfant d’un souverain catholique. Cette tradition est attestée depuis le règne du pape Clément VIII (1592-1605) et un tel cadeau est réputé avoir été présenté au roi Henri IV et à la reine Marie de Médicis par le nonce Maffeo Barberini, le futur Urbain VIII. Les historiens ont parfois hésité sur la provenance de ces objets, constitués de bois laqué et rehaussé d’ornements dorés, les attribuant à des ateliers tantôt milanais, tantôt vénitiens.


1. Coffret en cristal de roche, argent doré et bois laqué
Venise, vers 1595 - 35 x 41 x 31,1 cm
Chicago, Art Institute
Photo : Galerie Kugel
Voir l´image dans sa page

La découverte de ce coffret a permis d’éclaircir un peu mieux l’usage comme la provenance de ces objets : son fond en argent doré, présentant un luxuriant décor de fleurs, de fruits et de rinceaux habités d’animaux porte un poinçon de Venise. De plus, la technique des arabesques dorées sur fond de laque noire est assez caractéristique de la production vénitienne…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.