Contenu abonnés

Studi & Schizzi. Dessiner la figure en Italie. 1450-1700

Paris, Fondation Custodia, initialement prévue du 15 février au 10 mai 2020. Rouverte le 7 juillet et ce jusqu’au 6 septembre 2020.

Tout juste inaugurée, elle fut précipitamment close. L’exposition Studi & Schizzi sagement confinée - et diligemment mise en ligne - rouvre à la Fondation Custodia en ce début juillet, et ce pour tout l’été [1]. Un florilège de quatre-vingt-six dessins italiens de 1450 à 1700 issu de son propre fonds graphique qui, loin de ne conserver qu’un évident corpus hollandais et flamand, compte un très bel ensemble de plus de six cents feuilles italiennes tout comme un grand nombre de dessins français, anglais, allemands, espagnols et danois. Une exceptionnelle collection brillamment assemblée par Frits Lugt - son aussi riche que docte fondateur - puis par ses successeurs à la direction de l’institution. Ponctuellement dévoilées par des expositions temporaires toujours captivantes, ces œuvres particulièrement fragiles bénéficieront prochainement d’une exhaustive présentation numérique dans la base de données des collections en ligne - en anglais - tout juste inaugurée par la Fondation.


1. Attribué à Giovanni Ambrogio Figino (1548-1608)
Étude de la jambe d’un homme
Pierre noire et rehauts de gouache blanche - 29,2 × 23 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Paris, Fondation Custodia
Voir l´image dans sa page
2. Federico Barocci (vers 1526/1535 – 1612)
Tête d’un homme barbu, inclinée vers la droite et étude de sa main, années 1590
Pierre noire, sanguine et craie blanche - 40,7 × 26,9 cm
Paris, Fondation Custodia
Photo : Paris, Fondation Custodia
Voir l´image dans sa page

Car voilà la motivation première de ces morceaux choisis : présenter une partie de la collection italienne qui, après la primeur des catalogues raisonnés en 1983 [2], a les honneurs de cette titanesque numérisation. Six cent treize feuilles reproduites et rigoureusement documentées, bientôt suivies des dessins et gravures de Rembrandt et de son école, des portraits miniatures, des peintures et dessins hollandais et flamands du XVIe puis du XVIIe siècle, des dessins…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.