Contenu abonnés

Quelques chefs-d’œuvre en vente chez Christie’s

21/11/22 - Marché de l’art - Paris - Christie’s proposera demain après-midi une « Exceptionnel Sale » avec peu de lots mais de nombreux chefs-d’œuvre qui démontrent une fois de plus combien Paris reprend une place prépondérante sur le marché de l’art. On peut en effet imaginer qu’il y a quelques années certains de ces lots auraient été vendus à Londres.


1. Johann Christian Neuber (1737-1808) et Giacomo Raffaelli (1753-1836)
Bonbonnière
Or, pierres dures, micromosaïque - D. 8,2 cm
Vente Christie’s Paris, le 22 novembre 2022
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

La « bonbonnière allemande » de l’orfèvre allemand Johann Christian Neuber rappelle une fois de plus la haute qualité de sa production, que l’on connaît désormais bien en France grâce à l’exposition que lui avait consacré la galerie Kugel il y a déjà dix ans (voir la brève du 28/9/12) et à l’achat trois ans plus tard par le Louvre de la table de Teschen (voir la brève du 2/2/15) qui y avait été présentée. Cette boite jusqu’à aujourd’hui inédite, associe à la technique de l’orfèvrerie sertie de pierres dures celle de la micromosaïque dont Giacomo Raffaelli, qui s’associe ici à Neuber, fut l’inventeur. Cette mosaïque figure un papillon, un thème qu’il utilisa à plusieurs reprises.


2. France, vers 1660-1670
Mouvement signé Claude Raillard
Montre
Or, laiton, diamant et émaux - 7,5 x 5,7 cm
Vente Christie’s Paris, le 22 novembre 2022
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page
3. Charles Poerson (1609-1667)
Pâris et Hélène ou
Théagène et Chariclée, vers 1640
Huile sur cuivre - D. 21 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN-GP/R. G. Ojéda
Voir l´image dans sa page

Une montre ronde en or, laiton et diamant, portant sur le couvercle et sur le fond deux scènes mythologiques d’après Charles Poerson renvoie aux objets que nous avons pu voir il y a quelques jours dans les vitrines du Musée Paul Dupuy qui vient de rouvrir (voir l’article). L’une…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.