Contenu abonnés

Quand Xavier Salmon justifie le prix de l’œuvre de Troost acquise par le Louvre

Didier Rykner
Cornelis Troost (1696-1750)
Corps de garde avec des officiers la nuit
Gouache - 33,8 x 49,8 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Sotheby’s
Voir l´image dans sa page

Avant de publier notre brève sur l’acquisition de la gouache de Cornelis Troost par le département des Arts graphiques, nous avions bien entendu interrogé le Louvre et Xavier Salmon. Celui-ci n’a pas cru nécessaire de nous répondre mais s’est exprimé depuis chez nos confrères du Quotidien de l’Art pour justifier cet achat.

Précisons d’abord une chose importante, qui n’était peut-être pas claire à la lecture de notre article : nous ne contestons pas l’intérêt dans l’absolu pour le Louvre d’acheter une œuvre de Cornelis Troost. Le problème n’est pas non plus sur la qualité de celle-ci, il est sur son prix. Nous sommes les…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.