Deux sculptures de Claudel et de Rodin acquises par le Getty

14/6/18 - Acquisitions - Getty - Le Getty a récemment acquis deux bronzes, l’un de Camille Claudel, Torse d’une femme accroupie, l’autre d’Auguste Rodin, Buste de saint Jean Baptiste. Les deux œuvres ont été achetées à la galerie londonienne Daniel Katz.


1. Camille Claudel (1864–1943)
Torse de femme accroupie
modèle vers 1884-1885, fonte vers 1913
Bronze - 35 x 27 x 26 cm
Los Angeles, The J. Paul Getty Museum
Photo : Getty
Voir l´image dans sa page
2. Auguste Rodin (1840–1917)
Buste de saint Jean-Baptiste
Modèle 1880, fonte 1886
Bronze - 48 x 38.8 x 27 cm
Los Angeles, The J. Paul Getty Museum, Photot : Getty
Voir l´image dans sa page

La figure de Camille Claudel (ill. 1), privée de tête, de bras et de son genou gauche, est dérivée d’une étude de nu intact, qui fut exposée en 1885 et dont le modèle en plâtre est conservé au Musée Camille Claudel de Nogent. Le plâtre de la sculpture mutilée a été perdu, et l’on n’en conserve qu’une autre version en bronze.
L’influence de Rodin est ici évidente, dans la pose du modèle et le style de la sculpture qui rappellent notamment la Femme accroupie du maître, mais aussi dans son aspect fragmentaire. Comme chez Rodin, la mutilation de la figure trahit en effet une fascination pour l’Antiquité - l’Aphrodite accroupie par exemple - dont les statues érodées par le temps sont finalement libérées du superflu ; c’est ce que montrait l’exposition du Musée Rodin « La Lumière de l’antique » (voir l’article).

Saint Jean-Baptiste (ill. 2) est une variante du buste qui fut réalisé par Rodin en 1878, exposé en 1879, et dont le succès encouragea le sculpteur à créer une statue en pied, le fameux Saint Jean-Baptiste exposé en 1881. Quatre fontes en tout de ce buste furent réalisées du vivant de l’artiste. Cette version se distingue des autres par son socle en marbre.

Publicité Christie's brèves juin 2018

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.