Deux fragments de panneau par Cosimo Rosselli acquis par la Huntington Library

13/6/18 - San Marino (Californie), The Huntington Library - Tous deux agenouillés, la tête levée, les mains serrées sur un baton ou une bannière, les deux saints étaient placés en miroir au pied de la Vierge, de part et d’autre de son trône, l’un jeune, habillé avec élégance, l’autre vieux, vêtu d’une simple bure. Saint Ansanus patron de Sienne et saint Antoine abbé, premier Père des Solitaires d’Égypte, ont été peints par le Florentin Cosimo Roselli->1559] vers 1470 (ill. 2 et 3).


1. Cosimo Rosselli (1439-1507)
Vierge à l’enfant, vers 1470
Tempera et feuilles d’or sur bois - 91,4 x 71,1 cm
San Marino, The Huntington Library
Photo : The Huntington Library
Voir l´image dans sa page

2. Cosimo Roselli (1439-1507)
Saint Ansanus, vers 1470
Tempera et feuilles d’or sur bois - 92 x 40 cm
San Marino, The Huntington Library
Photo : The Huntington Library
Voir l´image dans sa page
3. Cosimo Rosselli (1439-1507)
Saint Antoine abbé, vers 1470
Tempera et feuilles d’or sur bois - 92 x 40 cm
San Marino, The Huntington Library
Photo : The Huntington Library
Voir l´image dans sa page

Ils faisaient partie d’un retable divisé aujourd’hui en sept fragments. The Huntington Library, à San Marino (Los Angeles) a récemment acheté ces deux panneaux qui viennent rejoindre dans ses collections la composition centrale montrant la Vierge et l’enfant en gloire (ill. 1).

On ne connaît pas grand chose sur le contexte de création de ce retable. Outre ces trois fragments désormais réunis, un autre n’est pas localisé qui représente saint Jean-Baptiste, sainte Lucie et saint Barthélemy se trouvent dans des collections privées, tandis que la Galerie nationale de Prague conserve sainte Catherine d’Alexandrie. Ces éléments furent réunis en 2001 au Cornell Art Museum (Floride) en 2001 [1].

Publicité Christie's brèves juin 2018

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.