Contenu abonnés

Mesdames et messieurs les parlementaires, et si vous vous penchiez vraiment sur le financement du patrimoine !

Didier Rykner 1 1 commentaire
Hémicycle de l’Assemblée Nationale (en 2009)
Photo : Richard Ying et Tangui Morlier (CC BY-SA 3.0)
Voir l´image dans sa page

L’Assemblée Nationale vient donc de rétablir la taxation appliquée au loto du patrimoine dont le Sénat avait voté la suppression, provoquant une fois de plus la colère justifiée de Stéphane Bern qui se bat depuis de longs mois pour pérenniser cette source supplémentaire de financement du patrimoine. Le prétexte invoqué par les députés est court : « Cette exonération totale est excessive et créé un précédent inopportun en matière de jeux de hasard ».

Remarquons que cela ne met pas en cause le déblocage pour 2018 des 21 millions qui viendront s’ajouter au montant obtenu grâce au loto patrimoine de cette année (voir la brève du 21/10/18), mais que cela…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.