Contenu abonnés

Les embarrassants travaux de la société de Françoise Nyssen, en plein secteur sauvegardé d’Arles

Didier Rykner 6 6 commentaires

L’article que fait paraître aujourd’hui Le Canard Enchaîné sur les travaux menés sur le siège des éditions Actes Sud (ill. 1), alors que Françoise Nyssen était à la tête de son directoire, va embarrasser jusqu’à l’Élysée quand Emmanuel Macron tente de faire passer une loi dite ELAN (actuellement discutée au Sénat) cherchant à réduire le pouvoir des Architectes des Bâtiments de France.
Comme le remarque Hervé Liffran et Christophe Nobili, les auteurs de cette enquête, le silence de Françoise Nyssen sur cette loi est désormais plus facile à comprendre : les avis des ABF, manifestement, ne semblent pas impressionner beaucoup la ministre, pas davantage que les secteurs sauvegardés.


1. Les immeubles d’Actes Sud rue du Docteur-Fanton
à Arles en septembre 2017
Photo : Google Street View
Voir l´image dans sa page

D’après l’article du Canard, l’Architecte des Bâtiments de France avait donné son autorisation à des travaux de surélévation de plusieurs immeubles d’Actes Sud à Arles, en plein secteur sauvegardé - ce qui en dit déjà long sur ce que peuvent obtenir certains notables locaux, qui serait refusé à n’importe quel autre particulier - mais avec un certain nombre de prescriptions. Celles-ci n’auraient pas été respectées, sans que le préfet de PACA, informé par l’ABF, ne donne suite. Il suffit, quoi qu’il en soit, de regarder le résultat sur Google Street View - un outil décidément bien pratique pour documenter les atteintes récentes au patrimoine - pour constater qu’en plein secteur sauvegardé, le résultat, avec ou sans autorisation, est un pur scandale.


2. Les immeubles avant les travaux en septembre 2012
Photo : Google Street View
Voir l´image dans sa page
3. Les immeubles après les travaux en septembre 2017
Photo : Google Street View
Voir l´image dans sa page

Des immeubles anciens d’un étage et de deux étages se sont retrouvés respectivement avec deux et un niveau supplémentaires (ill. 2 et 3), des constructions qui représentent le degré zéro…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.