Contenu abonnés

Le service en vermeil de la duchesse de Modène sera dispersé par Christie’s

1. Attribué à Nicolas Besnier (1686-1754)
Carré, 1719
Service de Charlotte-Aglaé d’Orléans,
duchesse de Modène (1700-1761)
Vermeil - L.29 cm.
Estimation 800,000 - 1,200,000 €
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

25/11/19 - Marché de l’art - Paris, Christie’s - Quarante-et-une pièces composaient le fastueux service de toilette en vermeil de la fille du Régent, Charlotte-Aglaé d’Orléans, décrites avec précision dans son inventaire après décès de 1761. Quinze d’entre elles sont aujourd’hui identifiées [1], dont onze seront mises aux enchères par Christie’s à Paris le 27 novembre. Cet ensemble exceptionnel a traversé les siècles, il a échappé aux fontes royales et aux destructions révolutionnaires, et voila qu’il sera bientôt dispersé, divisé en sept lots, sans faculté de réunion [2] . À moins que le Louvre n’arrive à en préserver l’unité en préemptant chacun d’eux, on ne peut que pleurer la poursuite de l’éparpillement d’un assortiment d’objets de grande qualité, rares témoins à la fois de l’orfèvrerie du XVIIIe siècle, de la transition stylistique entre les règnes de Louis XIV et de Louis XV, et de l’art de Nicolas Besnier à qui l’on peut attribuer la majorité du service.

2. Attribués à Nicolas Besnier (1686-1754) Aiguière et son bassin, 1719
service de Charlotte-Aglaé d’Orléans,
duchesse de Modène (1700-1761)
Vermeil - H. de l’aiguière : 21,5 cm ; L. du bassin : 23,5 cm.
Estimation 800,000 - 1,200,000 €
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page


- L’une des pièces les plus spectaculaires est le carré (ill. 1) qui contenait les brosses et les peignes (800 000-1 200 000 €) ; l’inventaire en signale quatre en tout.
- Une aiguière ornée de vagues sur son couvercle, motif rocaille avant l’heure, est accompagnée de son bassin (800 000-1 200 000 € les deux) (ill. 2) ; celui-ci est comparable à un autre, attribué à Besnier et conservé au Louvre, seul vestige du service de Françoise-Marie de Bourbon, duchesse…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.