Contenu abonnés

Le patrimoine à Doullens (1) : le Musée Lombart

2 2 commentaires
Pour soutenir nos combats patrimoniaux

1. Musée Lombart
Doullens
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Notre série sur Arras ne portait que sur un monument. Et le dossier était suffisamment complexe pour justifier six articles, d’ailleurs complétés depuis par deux autres et qui seront probablement suivis par d’autres encore, au fur et à mesure que la situation évoluera. Il nous semble qu’aborder des questions patrimoniales peut se faire également en plusieurs fois, pour approfondir la connaissance d’un lieu, qu’il s’agisse d’une ville ou d’un monument unique. Cela peut aussi porter sur des menaces, mais pas uniquement. C’est ainsi que nous nous sommes rendu à Doullens, au nord de la Somme, où nous avons pu visiter une ville au riche patrimoine, trop méconnue, et qui justifie à son tour que nous nous penchions sur elle. Cela se fera a priori grâce à quatre articles : le premier portera sur le musée, une institution discrète qui n’est pas sans intérêt, et qui conserve au moins un chef-d’œuvre mal identifié. Nous poursuivrons ensuite par une question plus inquiétante, celle de la citadelle de Doullens qui appartient au département, un monument de dimensions imposantes, sous-protégé, dans un triste état et très menacé par l’abandon qu’il subit depuis les années 60. Nous ferons ensuite une visite de la ville pour en montrer les monuments, avant de conclure cette visite par la découverte d’un « petit patrimoine », le plus ancien site de tir à l’arc encore conservé en France.


2. Musée Lombart
(à gauche la chapelle)
Doullens
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
3. Galerie du Musée Lombart
Doullens
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Le Musée Lombart, du nom du donateur de la collection, Jules-François Lombart, fut créé en 1908. Il est installé dans un bâtiment construit spécialement à cet effet par un architecte du nom de Jourdant et dans la chapelle du couvent désaffecté des…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.