La Tribune de l’Art se développe, en partie grâce au mécénat

Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Cela fait presque deux mois que le toit et la flèche de Notre-Dame ont brûlé. Cet événement va rythmer la vie patrimoniale de notre pays pendant de longs mois, et sans doute de longues années. Pour la même raison, La Tribune de l’Art va continuer à consacrer de très nombreux articles, non seulement à Notre-Dame et à son chantier de restauration, mais à tous les sujets qui lui seront liés. En réalité, l’incendie de Notre-Dame porte en lui pratiquement toutes les questions patrimoniales : la législation sur les monuments historiques, et sur les chantiers monuments historiques ; le financement du patrimoine ; le mécénat ; l’état des églises parisiennes ; l’état du patrimoine français ; la protection des monuments contre les incendies ; les risques que courent Notre-Dame et l’île de la Cité du fait des décisions politiques…

Parallèlement, nous entendons bien ne rien changer à notre ligne éditoriale qui n’est pas uniquement consacrée au patrimoine, mais qui traite de tous les sujets concernant l’histoire de l’art en France et à l’étranger : la vie des musées ; les acquisitions ; les expositions ; la découverte de lieux méconnus… Pour mener de front tout cela, nous avons besoin de renforcer notre équipe. Même si nous étions dix, nous aurions du mal à tout traiter. Et pour l’instant, nous ne sommes que trois journalistes et nous avons prévu d’en recruter un quatrième dès le mois de juillet. Grâce à quelques gros mécènes, nous avons déjà pratiquement réuni le montant nécessaire pour assurer la prise en charge de ce coût supplémentaire pendant une année et nous espérons que le développement de notre chiffre d’affaire permettra de pérenniser ce poste.

Nous souhaitons que nos articles restent d’accès libre pendant un mois, et qu’ils demeurent consultables gratuitement quand ils concernent nos combats patrimoniaux. Mais ce contenu, en grande partie gratuit, est coûteux à produire si nous voulons qu’il reste de qualité. Il n’est évidemment pas question pour nous de recopier des communiqués de presse ou des dépêches d’agence. Nous ne produisons que des contenus originaux. Pour cela, nous avons besoin de développer nos abonnements (vous pouvez vous abonner ici) et d’accroître encore le nombre de nos annonceurs (le nombre de nos visiteurs ayant beaucoup augmenté, cela rend notre offre encore plus attrayante). Nous profitons également de la possibilité qui nous est donnée par la loi de bénéficier de dons défiscalisables. Vous pouvez donc, si vous le souhaitez, devenir à votre tour mécène et nous aider dans notre développement en participant à notre souscription à partir de cette page. Toute participation, même modeste, nous est utile. Nous vous expliquons ce nouvel appel au mécénat dans la vidéo ci-dessous.



Le mécénat est important, mais les abonnements le sont tout autant. Si tous nos lecteurs réguliers s’abonnaient (bénéficiant ainsi de l’intégralité du site), nous aurions très largement les moyens de nous développer comme nous le souhaiterions. Le premier geste à faire est donc bien celui-ci : s’abonner) ! D’avance, merci à tous.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.