Contenu abonnés

Après le vote de la loi Notre-Dame, la vigilance reste de mise

La cathédrale Notre-Dame de Paris, le 26 avril 2019
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Le projet de loi « pour la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris et instituant une souscription nationale à cet effet » a donc été adopté aujourd’hui par l’Assemblée Nationale. Comme nous l’avons déjà écrit, le gouvernement, qui est en réalité complètement à la manœuvre, ne laissant pratiquement aucune initiative aux parlementaires, a mis un peu d’eau dans son vin en renonçant notamment aux ordonnances pour le code du patrimoine, le code des marchés publics et celui de la domanialité publique. Trois dérogations aux codes du patrimoine sont néanmoins inscrites en dur dans la loi [1]. Surtout, des ordonnances seront bien prises pour déroger au code de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.