Contenu abonnés

Églises parisiennes confinées (4)

2 2 commentaires

Notre quatrième article consacré aux églises confinées (à ne visiter que sur le parcours de votre sortie dûment autorisée) nous conduit sur la rive gauche où nous avons cherché à voir quatre églises.
Disons-le tout de suite, inutile de se rendre à Saint-Germain-des-Prés (ill. 1) pour voir les décors d’Hippolyte Flandrin récemment restaurés (voir les articles). Seule la chapelle Saint-Symphorien à droite (ill. 2), avant l’entrée de l’église elle-même, est ouverte, et si vous ne venez pas uniquement pour prier n’aura aucun intérêt pour vous puisqu’elle ne contient ni décor, ni œuvres d’art.


1. L’église Saint-Germain-des-Prés confinée
(22 avril 2020)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Chapelle Saint-Symphorien de l’église
Saint-Germain-des-Prés (22 avril 2020)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

L’église Saint-Séverin (ill. 3) est, elle, complètement fermée. On sait que cette église, riche de nombreuses chapelles peintes au XIXe siècle, est aussi l’une parmi les plus en mauvais état d’une ville qui n’en manque pas (voir l’article).


3. Église Saint-Séverin, confinée
(22 avril 2020)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
4. Église Saint-Thomas-d’Aquin
(22 avril 2020)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

En revanche, l’église Saint-Thomas-d’Aquin (ill. 4), qui date des XVIIe (pour l’église) et du XVIIIe (pour la chapelle Saint-Louis derrière le chœur) reste ouverte pendant la pandémie, et elle permet d’admirer plusieurs tableaux du XVIIe siècle, parmi lesquels rien de moins qu’un Saint Jérôme du Guerchin (ill. 5) et une Assomption de la Vierge par Salvator Rosa (ill. 6). On peut y voir aussi l’œuvre d’un élève non identifié de Simon Vouet.


5. Giovanni Francesco Barbieri, dit Le Guerchin (1591-1666)
La Vierge apparaissant à saint Jérôme
Huile sur toile
Paris, église Saint-Thomas-d’Aquin
Photo : Didier Rykner
Voir…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.