Contenu abonnés

Églises parisiennes confinées (2)

3 3 commentaires

Pour ce deuxième article consacré aux églises parisiennes confrontées au coronavirus, nous nous sommes à deux reprises heurté à des portes closes. Outre Saint-Eustache déjà citée dans le premier ici, la Madeleine et Saint-Gervais-Saint-Protais sont également toutes deux closes « jusqu’à nouvel ordre ». En revanche, nous avons pu entrer dans Saint-Roch et dans Saint-Paul-Saint-Louis.


1. Église Saint-Roch
(17 avril 2020)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Église Saint-Roch
(17 avril 2020)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Ceux qui passent devant l’église Saint-Roch (ill. 1 et 2) lors de leurs déplacements autorisés, et qui ont donc la possibilité légale de s’arrêter dans cette église (voir ce que nous expliquions dans notre premier article), ont de la chance. Car cet édifice est sans doute l’un de ceux qui se rapprochent le plus - outre sa fonction religieuse - d’un grand musée, tant les œuvres qu’il contient, parfois très importantes, sont nombreuses.


3. Eustache Le Sueur (1616-1655)
Résurrection du fils de la veuve Naïm
Huile sur toile
Paris, église Saint-Roch
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
4. Jean Restout (1692-1768)
Le Triomphe de Mardochée
Huile sur toile
Paris, église Saint-Roch
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

5. Gabriel-François Doyen (1726-1806)
Le Miracle des Ardents
Huile sur toile
(à gauche Saint Léon le Grand et à droite Saint Marcel, deux sculptures anonymes du XVIIIe siècle
Paris, église Saint-Roch
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Signalons - nous renvoyons aussi à notre base Stella - que pour la peinture, on compte pour le XVIIe siècle, un beau Claude Vignon et un non moins important Eustache Le Sueur de jeunesse (ill. 3), quand il est encore proche de Simon Vouet. Le XVIIIe siècle est également très riche, avec deux chefs-d’œuvre de Jean Restout, la Présentation de la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.