Deux Le Brun pour Versailles

3 3 commentaires

18/11/20 - Acquisitions - Versailles, Musée national du Château - C’est un morceau de son histoire que le château de Versailles vient de préempter dans la vente Artcurial de ce jour, pour 150 000 € marteau. Ce sont en effet deux des compositions de l’escalier des Ambassadeurs, l’une représentant Les Nations de l’Afrique (ill. 1) et l’autre Les Nations de l’Asie (ill. 2) qui viennent enrichir ses collections. Nous les avions d’ailleurs signalées et reproduites dans notre brève présentant la vente publiée hier.


1. Charles Le Brun (1619-1690) et atelier
Les Différentes nations de l’Afrique
Huile sur toile - 66,5 x 55 cm
Préempté par le château de Versailles
à la vente Artcurial du 18/11/20
Photo : Artcurial
Voir l´image dans sa page
2. Charles Le Brun (1619-1690) et atelier
Les Différentes nations de l’Asie
Huile sur toile - 66,5 x 55 cm
Préempté par le château de Versailles
à la vente Artcurial du 18/11/20
Photo : Artcurial
Voir l´image dans sa page

On ne connaît quasiment pas d’huile sur toile préparatoire à ce décor. Celles-ci, dues à Le Brun et à son atelier, montrent deux des groupes peints en trompe-l’œil, qui représentaient les quatre parties du monde, avec des représentants des diverses nations appartenant à ces quatre continents. Le château de Versailles conservait déjà Les Nations de l’Europe (ill. 3) et Les Nations de l’Asie (ill. 4), mais ces peintures, présentées en 1990 comme des esquisses autographes dans l’exposition consacrée à l’escalier organisée à Versailles, ne sont plus aujourd’hui considérées que comme des copies anciennes, sans doute d’après celles qui vient d’être préemptées. Il y avait sans doute au départ pour chaque ensemble quatre tableaux, et l’on remarque que les dimensions sont à peu près similaires, et que les deux ayant le même sujet (Asie) sont identiques, et différentes de la gravure qui montre des motifs sur les tissus.


3. D’après Charles Le Brun (1619-1690)
Les Différentes nations de l’Europe
Huile sur toile - 72 x 58,5 cm
Versailles, Musée national du Château
Photo : Château de Versailles
Voir l´image dans sa page
4. D’après Charles Le Brun (1619-1690)
Les Différentes nations de l’Asie
Huile sur toile - 72 x 58,5 cm
Versailles, Musée national du Château
Photo : Château de Versailles
Voir l´image dans sa page

Construit au début des années 1670, l’escalier des Ambassadeurs fut décoré entre 1674 et 1679 et unanimement célébré, devenant un modèle pour beaucoup de souverains qui voulurent chacun construire leur propre escalier décoré en trompe-l’œil. Cette mode se poursuivit jusqu’à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, jusqu’au Palais Rose à Paris, détruit en 1969.


5. Charles Le Brun (1619-1690) et atelier
Les Différentes nations de l’Asie
Pierre noire, rehauts de craie blanche -
179 x 233 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN-GP/M. Urtado
Voir l´image dans sa page
6. Charles Le Brun (1619-1690) et atelier
Les Différentes nations de l’Asie
Pierre noire, rehauts de craie blanche et de sanguine - 168 x 235 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN-GP
Voir l´image dans sa page

Malheureusement, en mauvais état, l’escalier des Ambassadeurs fut détruit moins d’un siècle après sa construction, en 1752. Sa conception en est néanmoins bien connue, à travers un ensemble de gravures exécutées entre 1678 et 1727, mais aussi par le fonds d’atelier de l’artiste saisi à sa mort par le roi et aujourd’hui conservé au Louvre. Outre les dessins préparatoires, cet ensemble est surtout notable par ses grands cartons, à grandeur d’exécution. Nous renvoyons à l’article que nous avions publié sur l’exposition qui leur était consacrée à Madrid en 2015. On y trouve notamment deux cartons pour l’Asie (ill. 5 et 6), et un pour l’Afrique (ill. 7).


7. Charles Le Brun (1619-1690) et atelier
Les Différentes nations de l’Afrique
Pierre noire, rehauts de craie blanche - 179 x 233 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN-GP/M. Urtado
Voir l´image dans sa page

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.