Deux acquisitions pour des musées de l’Eure

27/11/19 - Acquisitions - Évreux, Musée d’Art, d’Histoire et d’Archéologie et La Couture-Boussey, Musée des Instruments à Vent - Le Musée des Instruments à Vent de La Couture-Boussey, à proximité d’Évreux, et le Musée d’Art, d’Histoire et d’Archéologie de cette dernière ville, sont placés sous la même tutelle de l’agglomération, et la directrice du second, Florence Calame-Levert, est également celle du premier. Il est donc logique de traiter dans une même brève deux acquisitions récentes faites par chacun de ces établissements, d’autant qu’elles ont été réalisées auprès du même marchand, Julien Prouvot, la première en 2018, et la deuxième cette année.


1. Pierre Le Sueur (1724-1786)
Portrait de flûtiste vêtu à l’orientale, 1747
Huile sur toile - 92,5 x 74 cm
La Couture-Boussey, Musée des instruments à vent
Photo : Musée d’Évreux
Voir l´image dans sa page

Le premier tableau (ill. 1), qui vient enrichir le Musée des Instruments à vents, est un portrait de flûtiste, vêtu à l’orientale, par Pierre Le Sueur dont il porte la signature, ainsi qu’une date qui semble être 1747. Bien que peu connu, l’artiste porte un nom célèbre, et pour cause : il n’est autre que le petit neveu d’Eustache Le Sueur. Reçu académicien en 1747, on ne peut citer que peu d’œuvres de sa main, dont deux sont conservées à Versailles : un beau portrait de Carle van Loo et celui d’un autre peintre, Robert Levrac-Tournières.

Le modèle de la toile acquise par La Couture-Boussey est anonyme (ill. 2). De la main gauche, il tient une longue flûte tandis que sa main gauche semble désigner quelque chose qui se situe hors du tableau, devant une table portant une partition. Le regard très vivant du musicien semble s’adresser à quelqu’un sur sa gauche. Le costume oriental, dont témoigne notamment le turban dont est couvert sa tête, fait penser qu’il pourrait s’agir soit d’un diplomate, soit peut-être d’un comédien. L’instrument, dont une copie du XIXe siècle est conservée au musée, est une « flûte traversière traverso à trois corps et une clef d’un modèle Hotteterre en faveur entre 1680 et 1715 ». On peut lire sur celui-ci le nom de son auteur dont la notice du musée nous dit qu’il s’agit de « Charles Pelletier issu d’une famille de facteurs d’instruments à vent originaire du bassin couturiot  ».


2. Attribué à Jacques Dumont le Romain (1701-1781)
Portrait d’un chartreux de Gaillon, 1763
Huile sur toile -
Évreux, Musée d’Art, Histoire et Archéologie
Photo : Musée d’Évreux
Voir l´image dans sa page

L’autre tableau, qui entre cette fois au Musée d’Évreux, également un portrait, est attribué à Jacques Dumont, dit le Romain, artiste davantage connu comme peintre d’histoire. Originaire de Valenciennes mais formé à Paris, il partit pour Rome pour un séjour de quelques années (il en revint en 1725 à vingt-quatre ans) mais y gagna son surnom. Cette œuvre a pu être acquise avec la participation de la société des Amis du Musée.
Le moine chartreux représenté est identifié au dos comme : « Mr de Taunas [ou Taunus]/Vicaire à la Chartreuse de Bourbon-lèz-Gaillon », la même mention précisant qu’il est « Peint par Dumont le/Romain à l’âge de 29 ans 1763 ». L’identification de l’auteur est néanmoins reprise avec prudence par le musée. La Chartreuse de Bourbon-lèz-Gaillon, à 25 km d’Évreux, fondée en 1562, dépendait du diocèse de cette ville.
Si ce portrait est rapproché par le musée de celui de Dom Baudouin du Basset, autre chartreux de la même abbaye, par Jean Restout, conservé au Musée des Beaux-Arts de Rouen, l’analogie ne nous semble pas dépasser le sujet. Il est inévitable qu’un chartreux ressemble à un autre chartreux. Le style des deux tableaux comme l’attitude respective de chaque religieux nous semblent assez différents.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.