Contenu abonnés

Cinq œuvres de l’École de Paris préemptées par le mahJ

4/6/20 - Acquisitions - Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme - Le 13 mai dernier le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme préemptait, avec le soutien de la Fondation Pro mahJ, cinq œuvres lors de la vente en ligne de la maison Millon consacrée à l’École de Paris pour 7826 € (frais inclus). Si Alice Halicka figurait déjà dans les collections, deux nouveaux artistes - Abraham Weinbaum et Isaac Païlhès - rejoignent l’important fonds dédié à cette active scène artistique parisienne de la première moitié du XXe siècle. Constitutif du musée depuis ses origines associatives - Archives et Musée d’art populaire juif en 1948 renommé Musée d’art juif en 1950 - et constamment enrichi de dons et d’achats, ce fonds est partiellement présenté dans une section du parcours permanent qu’un projet de refonte et d’extension devrait redéfinir d’ici 2026. Il bénéficiera avant cela d’une exposition thématique, « Chagall, Modigliani, Soutine... Paris pour école, 1905-1940 », initialement prévue pour ce printemps 2020 et reportée au printemps 2021. La présentation des donations de Claire Maratier et de Lydie Lachenal, filles des peintres de l’École de Paris Michel Kikoïne et Léon Weissberg, conçue de concert est, elle, maintenue et visible dès ce samedi 6 juin, date de la réouverture du musée.


1. Abraham Weinbaum (1880-1943)
Portrait d’un jeune homme, 1929
Encre sur papier - 51 x44 cm
Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Photo : mahJ
Voir l´image dans sa page
2. Abraham Weinbaum (1880-1943)
Portrait d’homme, 1922
Huile sur panneau - 39 x 32,5 cm
Paris, Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
Photo : mahJ
Voir l´image dans sa page

Avec trois œuvres préemptées, Abraham Weinbaum, peintre d’origine ukrainienne installé à Paris à partir de 1910 et disparu dans la Shoah, fait une entrée remarquée dans les collections. Son Portrait de jeune homme (ill. 1) au visage encadré de papillottes (payos) et coiffé d’une kippah, typiques des juifs…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.