Bénédicte Bonnet Saint-Georges

Articles

  • Un tableau de James Guthrie pour Edimbourg et Glasgow

    Considérée comme une icône de la peinture écossaise du XIXe siècle, la toile de Sir James Guthrie intitulée Dans le verger est exposée depuis quelque jours à la Scottish National Gallery. Mise aux…

    Contenu abonnés
  • Un tableau de Mostaert pour le Rijksmuseum

    Il s’agit de la première représentation du Nouveau Monde que l’on connaisse dans l’histoire de la peinture occidentale : elle aurait été réalisée entre 1525 et 1540, à peine quarante ans après les faits.…

    Contenu abonnés
  • Un portrait de Wertmüller pour le Nationalmuseum de Stockholm

    Le portrait d’un enfant par Adolf Ulrik Wertmüller a rejoint les collections du Nationalmuseum. Mise en vente à Stockholm par Bukowskis le 29 mai dernier, il a été adjugé 95 150 euros. Adolf Ulrik…

    Contenu abonnés
  • Le Cannet préempte un tableau de Bonnard

    Les enchères sont montées jusqu’à 230 000 euros, un peu plus que ce que Véronique Serrano, la directrice du Musée Bonnard du Cannet, espérait ; encouragée dans la salle par un amateur de l’artiste, elle…

    Contenu abonnés
  • Une nature morte de Jan van Huysum acquise par Edimbourg

    Les collections écossaises ont reçu leur premier tableau du Hollandais Jan van Huysum, une superbe nature morte, acquise par dation (acceptance in lieu). Le peintre est réputé pour ses bouquets, à la…

    Contenu abonnés
  • Un tableau de Thomas Moran acquis par le Heckscher Museum

    Célèbre pour ses paysages grandioses de l’Ouest américain et plus particulièrement de Yellowstone, Thomas Moran peignit aussi des vue moins majestueuses, plus accessibles, et plus à l’Est, comme celle…

    Contenu abonnés
  • Lady Godiva, un tableau de Jules Lefebvre restauré

    Selon une légende médiévale anglaise, Lady Godiva aurait traversé la ville de Coventry à cheval ; entièrement nue. Elle et son époux Léofric, comte de Murcie faisaient preuve d’une certaine piété, et…

    Contenu abonnés
  • Trois expositions impressionnistes en Normandie

    Toute personne qui avoue sans hésiter dans les dîners qu’elle est historienne de l’art a déjà entendu ce commentaire affable, qui se veut complice : « J’aime beaucoup les impressionnistes. » Impossible…

    Contenu abonnés