Quinze meubles de la Villa Cavrois acquis par le CMN

Didier Rykner 1 1 commentaire

7/12/18 - Acquisitions - Croix, Villa Cavrois - Aujourd’hui passait en vente à Drouot, présentés par la SVV Ader en plusieurs lots, tout un ensemble de mobilier provenant de la Villa Cavrois. On espérait, bien sûr, que le Centre des Monuments Nationaux pourrait préempter ces œuvres afin qu’elles puissent revenir dans le lieu pour lequel elles avaient été conçues et qui a récemment été restauré et ouvert au public (voir l’article).

Ces objets, tous dessinés par Robert Mallet-Stevens, l’architecte de la Villa, qui avait voulu créer une œuvre d’art total, avaient été acquis en 1986 par son propriétaire directement auprès des héritiers de Madame Cavrois, décédée l’année précédente. Il s’agit donc de :


1. Robert Mallet-Stevens (1886-1945) et Pierre Barbe (1900-2004)
Enfilade, 1929/32 et 1947/48
Placage de bois de palmier - 96 x 360 x 46 cm
Préempté par le CMN pour la Villa Cavrois le 7/12/18
Photo : SVV Ader
Voir l´image dans sa page

- Une enfilade (ill. 1), composée de deux éléments, largement modifié en 1947/1948 après la mort de Mallet-Stevens puisque le bâti et l’intérieur furent refaits à la demande de M. Cavrois ; mais l’auteur de cette rénovation n’est autre que Pierre Barbe, architecte membre de l’Union des Artistes Modernes, qui fit un certain nombre de travaux de réaménagement, à la même époque, dans la Villa Cavrois. Ce meuble se trouvait dans la chambre des parents.


2. Robert Mallet-Stevens (1886-1945)
Paire de bergères à oreilles, 1929/32
Noyer - 92 x 70 x 90 cm
Préempté par le CMN pour la Villa Cavrois le 7/12/18
Photo : SVV Ader
Voir l´image dans sa page

- Une paire de bergères à oreillettes (ill. 2), conçue pour le Hall-Salon.


3. Robert Mallet-Stevens (1886-1945)
Neuf chaises, 1929/32
Poirier - 90 x 48 x 45 cm
Préempté par le CMN pour la Villa Cavrois le 7/12/18
Photo : SVV Ader
Voir l´image dans sa page

- Une suite de neuf chaises pour la salle à manger des parents (ill. 3).


4. Robert Mallet-Stevens (1886-1945)
Chaise, 1929/32
Placage de poirier - 84,5 x 46 x 52 cm
Préempté par le CMN pour la Villa Cavrois le 7/12/18
Photo : SVV Ader
Voir l´image dans sa page

- Une chaise du type dit « Visiteur » (ill. 4), en poirier, exécutée pour le bureau de M. Cavrois. Selon la notice du catalogue de vente, cette pièce conserve encore aujourd’hui deux meubles de ce type, l’un en poirier, l’autre en sycomore. Or Mallet-Stevens souhaitait que chaque pièce de la Villa soit garnies de meubles faits d’essence différente. La chaise pourra donc rejoindre l’autre chaise en poirier, tandis que celle en sycomore pourra orner une autre pièce.


5. Robert Mallet-Stevens (1886-1945)
Tabouret, 1929/32
Bois laqué ivoire - 35 x 43 x 32 cm
Préempté par le CMN pour la Villa Cavrois le 7/12/18
Photo : SVV Ader
Voir l´image dans sa page

- Un tabouret pour l’une des salles de bain, en bois laqué ivoire (ill. 5). Seul ce meuble n’a pas la même provenance que les précédents, puisqu’il avait été acquis de la galerie L’Arc en Seine en 1992.


6. Robert Mallet-Stevens (1886-1945)
Lampe, 1929/32
Laiton nickelé - H. 65 cm
Préempté par le CMN pour la Villa Cavrois le 7/12/18
Photo : SVV Ader
Voir l´image dans sa page

- Une lampe en laiton nickelé pour le hall-salon (ill. 6).

Notons que trois autres lots venant également de la Villa Cavrois n’ont pas été acquis : deux valets en bois, sans doute car ils n’étaient pas dessinés par Mallet-Stevens lui-même qui n’était ici (si l’on en croit la notice du catalogue) qu’un prescripteur, et un deuxième tabouret de salle de bain semblable au précédent.

Ces œuvres ont été acquises par le CMN pour un montant total de 323 840 € avec les frais.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.