Contenu abonnés

À Saint-Séverin, la chapelle d’Alexandre Hesse en cours de restauration

15/7/20 - Restauration - Paris, église Saint-Séverin - Nous avions, il y a un peu plus de trois ans, alerté sur l’état de l’église Saint-Séverin, dont les peintures murales se dégradaient fortement, et pour laquelle aucune restauration n’était encore planifiée (voir l’article). La peinture d’Émile Signol, dont nous dénoncions les menaces immédiates qui pesaient sur elle, a finalement et heureusement été stabilisée et, surtout, la restauration d’une autre chapelle est désormais en cours [1] (ill. 1). On le doit à un mécène anonyme qui a spécifiquement choisi celle consacrée à sainte Geneviève, même s’il ne s’agit pas de la plus menacée, en hommage à son épouse qui se prénommait ainsi. Les sondages dans les murs ont montré que ceux-ci étaient désormais à peu près sains, seuls les enduits extérieurs de l’un d’entre eux ayant dû être refaits.


1. La chapelle Sainte-Geneviève de l’église Saint-Séverin en cours de restauration
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Témoin montrant la saleté de la chapelle avant la restauration
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Si la restauration n’était peut-être pas la plus urgente, elle s’imposait néanmoins, tant les peintures commandées en 1850 et réalisées à la cire par Alexandre Hesse en 1852 (la paroi de droite est signée et datée) étaient sales comme le montrent les quelques témoins qui sont encore en place (ill. 2).


3. Alexandre Hesse (1806-1879)
Sainte Geneviève distribuant du pain
aux pauvres
, 1852
(détail, en cours de restauration)
Peinture murale à la cire
Paris, église Saint-Séverin,
chapelle Sainte-Geneviève
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
4. Alexandre Hesse (1806-1879)
Sainte Geneviève distribuant du pain
aux pauvres
, 1852
(détail, en cours de restauration)
Peinture murale à la cire
Paris, église Saint-Séverin,
chapelle Sainte-Geneviève
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

La…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.