Contenu abonnés

Une souscription pour un tableau de Bellet du Poisat

9/5/19 - Souscription - Bourgoin-Jallieu, Musée - Entre deux courants stylistiques, Alfred Bellet du Poisat se passionna d’abord pour Delacroix avant de se rapprocher de l’impressionnisme. Ainsi, il peignit Trois bohémiens « avec tous les beaux défauts de la peinture romantique [1] » et porta sur la Jetée de Trouville un regard qui n’est pas sans rappeler celui d’un Monet. Son art est d’autant plus difficile à définir que son œuvre est à la fois restreint et varié.
Le musée de Bourgoin-Jallieu - sa ville natale - lui avait consacré une exposition en 2014 (voir l’article) ; celle-ci était le fruit d’un travail de recherches entrepris après l’achat du fonds d’atelier en 2003, que la directrice Brigitte Riboreau avait progressivement complété par des acquisitions les années suivantes.


Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.