Une précision sur le livre Museum Connection

Une lectrice qui souhaite rester anonyme nous a donné quelques précisions sur les fameuses « caisses » soi-disant conservées dans les réserves des Antiquités Egyptiennes et jamais ouvertes depuis la fin du XIXe siècle.

1. La source de cette « information » est L’Express du 23/6/06, un article d’Yves Stavridès intitulé Les secrets du plus beau musée du monde. Evidemment, la source de ce « témoignage de première main » n’est pas citée dans le livre. On ne sait jamais, un lecteur pourrait s’y référer.

2. Il s’agit bien de caisses envoyées du Caire à la fin du XIXe siècle, mais pas de chance : destinées aux Antiquités Orientales du Louvre, pas aux Antiquités Egyptiennes.

3. Le contenu de ces ces caisses est parfaitement connu depuis 1992 : il s’agit des pierres d’un porche mameluk dont la présentation est prévue dans le nouveau département des Arts de l’Islam du Louvre qui ouvrira en principe en 2009.

Bref, on constate une fois de plus la rigueur de l’ « enquête » d’Emmanuel Pierrat (voir l’article) : source absente, erreurs factuelles, faux scandale...

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.