Contenu abonnés

Une nouvelle tapisserie d’après Isaac Moillon pour Aubusson

19/4/21 - Acquisition - Aubusson, Cité internationale de la tapisserie - Collection de référence sur l’histoire de la tapisserie d’Aubusson, la Cité internationale de la Tapisserie poursuit une dynamique politique d’acquisition dont nous avons peu rendu compte sur La Tribune de l’Art. Gageons d’y remédier et commençons par la très belle tapisserie du XVIIe siècle (ill. 1, 4 et 5) qu’elle emporta il y a dix jours, le vendredi 11 avril, pour 7 688 euros (frais compris) lors de la dispersion d’une collection agenaise proposée par la maison de vente bordelaise Emmanuel Layan & associés - Hôtel des ventes Tourny.


1. Manufacture d’Aubusson, XVIIe siècle
D’après Isaac Moillon (1614-­1673)
Le Mariage de Pâris et Hélène
Laine et soie - 300 x 415 cm
Aubusson, Cité internationale de la Tapisserie
Photo : Emmanuel Layan & associés
Voir l´image dans sa page

Ce monumental Mariage de Pâris et Hélène rejoint dans ses collections un très beau corpus de vingt-cinq tapisseries réalisées d’après Isaac Moillon, ce « peintre du roi » qui compta parmi les grands réalisateurs de modèles pour cet art au XVIIe siècle. Longtemps oublié, demeuré dans l’ombre de sa sœur Louise Moillon, peintre de natures mortes (voir les articles), son œuvre redécouvert depuis les années 1970 - d’abord ses grands décors peints civils et religieux puis plus récemment les pièces de tapisserie relevant de sa main - bénéficie depuis 2005 d’un catalogue exhaustif établi par Sylvain Laveissière et Nicole de Reyniès. Cet ouvrage de référence fut publié à l’occasion de l’exposition présentée au Musée de la Tapisserie d’Aubusson de juin à septembre 2005 (voir l’article). Une dizaine de tentures totalisant soixante-dix-sept sujets différents exécutés d’après ses dessins lui est attribuée. Chacune d’entre elles, forte d’un immense succès, fut tissée à de multiples reprises. Le grand nombre de bordures employées fait estimer à plus de cent trente les ensembles tissés, soit à plus d’un millier…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.