Contenu abonnés

Un important plâtre de Camille Claudel acquis par Nogent-sur-Seine

2 2 commentaires

16/4/21 - Acquisition - Nogent-sur-Seine, Musée Camille Claudel - C’est un plâtre majeur de l’œuvre de Camille Claudel qui rejoint le musée de Nogent-sur-Seine (ill. 1 à 3). Acquis pour un montant de 300 000 euros auprès d’un collectionneur anonyme - par l’intermédiaire de Sotheby’s et grâce au soutien conjoint de l’État (Fonds du patrimoine), du département de l’Aube, de l’Association des Amis du Musée et d’un mécène privé -, il complète d’une pièce fondamentale l’histoire de la genèse de L’Âge mûr, ce chef-d’œuvre allégorique et autobiographique de l’artiste dont le Musée Camille Claudel conserve une des six réductions en bronze réalisées en 1907 (ill. 5).


1. Camille Claudel (1864-1943)
Le Dieu envolé, vers 1895 ?
Plâtre - 72 x 38 x 56 cm
Nogent-sur-Seine, Musée Camille Claudel
Photo : Musée Camille Claudel
Voir l´image dans sa page

Évoqué par la sculptrice dès 1893 sous le terme de « groupe des trois » dans une lettre adressée à son frère Paul Claudel, L’Âge mûr fit l’objet de nombreuses recherches formelles avant que sa version définitive ne fut achevée en 1898. Deux versions du groupe sont connues. La première dont on ne possède qu’un exemplaire en plâtre conservé au Musée Rodin date de 1894-1895. La deuxième, commandée à l’artiste par l’État français le 25 juillet 1895, fut exposée au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts en 1899. Le plâtre ne fut jamais suivi de la fonte en bronze initialement prévue, la commande avortant sans autre justification. Aujourd’hui disparu, ce modèle en plâtre est connu grâce à deux tirages en bronze d’initiative privée respectivement conservés au Musée d’Orsay et au Musée Rodin. La première épreuve fut réalisée par Thiébaut Frères en 1902, sous la direction de Camille Claudel, à la demande du capitaine Louis Tissier, grand admirateur et mécène de la sculptrice. La seconde, de moindre qualité, fut exécutée en 1913, après l’internement de la sculptrice, par Frédéric Carvilhani sur instruction du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.