Contenu abonnés

Une grande nature morte montpelliéraine acquise par le Musée Fabre

3 3 commentaires

23/4/21 - Acquisition - Montpellier, Musée Fabre - Quelques mois après avoir préempté un grand trompe-l’œil de Jean Coustou chez Fraysse à l’hôtel Drouot (voir la brève du 12/12/20), le Musée Fabre vient d’annoncer l’acquisition d’une nouvelle nature morte réalisée à la fin du XVIIIe siècle par un artiste montpelliérain. Achetée auprès d’Étienne Bréton à Paris, cette vaste composition (ill. 1) a sans doute été réalisée vers 1770-1780 par Dominique Joseph Van der Burch.


1. Dominique Joseph Van der Burch (1722-1785)
Nature morte ou Allégorie des arts, vers 1770-1780
Huile sur toile - 85 x 115 cm
Montpellier, Musée Fabre
Photo : Étienne Bréton (SHAC)
Voir l´image dans sa page

Issu d’une famille de peintres et de graveurs lillois, celui-ci gagna le sud de la France…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.