Un portrait de Joseph Wright of Derby pour Colonial Williamsburg

Julie Demarle

7/3/19 - Acquisitions - Colonial Williamsburg (Virginie) - Colonial Williamsburg est un musée d’histoire vivante initié dans les années 1920, proposant une interprétation du passé colonial de la ville de Williamsburg en Virginie. Il présente à cette fin un quartier du centre historique de la ville restauré et reconstitué dans un état proche de celui du XVIIIe siècle. Des employés en costumes d’époque le peuplent et l’animent. Aux nombreux bâtiments publics et habitations privées reconstituées s’ajoutent, à la lisière du quartier, deux musées, au sein d’un bâtiment commun, le Abby Aldrich Rockefeller Folk Art Museum, musée d’art populaire colonial et contemporain, et le DeWitt Wallace Decorative Arts Museum, musée de beaux-arts et d’arts décoratifs américain et anglais des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. L’ensemble est géré par une fondation privée.


1. Joseph Wright of Derby (1734-1797)
Capitaine Richard Bayly, 1764
Huile sur toile - 76,5 x 63,5 cm
Williamsburg, The Art Museums of Colonial Williamsburg
Photo : The Art Museums of Colonial Williamsburg
Voir l´image dans sa page

Le portrait de Joseph Wright of Derby (ill. 1) qui a pu être acheté par la Colonial Williamsburg Foundation grâce au soutien de ses Amis, rejoint les collections du DeWitt Wallace Decorative Arts Museum. Il était passé en vente chez Sotheby’s à Londres le 6 décembre 2018, adjugé l’équivalent de 56 225 euros (avec les frais). Il complète la riche section des portraits militaires et politiques dédiée à l’histoire coloniale de la Virginie et plus largement de l’Amérique du Nord. Il représente le capitaine Richard Bayly, un officier irlandais qui prit part à la Guerre de la Conquête en Virginie - « French and Indian War » - de 1755 à 1760. Nous savons que le portrait, inscrit dans le livre de comptes de Joseph Wright of Derby, a été réalisé après son retour en Grande-Bretagne. L’inscription sur le châssis de la toile précise la date de 1764, confirme le nom du modèle et spécifie le destinataire, la sœur du modèle. Il porte l’uniforme du 44e régiment qu’il servait en Amérique. Son manteau rouge bordé de galons et, sur l’épaule droite, de cordons argentés, appelés aiguillette, est ouvert. Il découvre une doublure et un gilet ocres ainsi qu’une chemise blanche à col haut, à jabot et poignets en dentelle. Il est représenté en buste sur un fond brun, la main droite glissée dans le gilet au niveau de l’estomac et le bras gauche maintenant son bicorne. Cette posture de la main dans le gilet, très répandue dans les portraits officiels des XVIIIe et XIXe siècles, répond à une règle de bienséance. S’il doit sa grande grande maîtrise du rendu des textures et des coloris à son maître le célèbre portraitiste Thomas Hudson, ce tableau évoque tout autant les portraits de Pompeo Batoni.


2. Artiste non identifié (Ecosse, XVIIIe siècle)
Portrait du capitaine Patrick Campbell, 1775-1776
Huile sur toile
Williamsburg, The Art Museums of Colonial Williamsburg
Photo : The Art Museums of Colonial Williamsburg
Voir l´image dans sa page

La Colonial Williamsburg Foundation avait quelques mois plus tôt acquis, déjà avec le soutien de ses Amis, un autre portrait militaire important, par un artiste écossais non identifié (ill. 2). Il est lié à un épisode postérieur de l’histoire coloniale américaine, celui de la Guerre d’Indépendance menée de 1775 à 1783. Il représente le capitaine Patrick Campbell, un officier écossais qui participa à la bataille décisive de Yorktown en 1781 qui marque la fin de l’emprise britannique. Si la section dédiée à ce moment révolutionnaire est riche de militaria et de portraits d’officiers américains, elle ne comptait pas encore de portraits de militaires britanniques.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.