Un point évolutif de la réouverture des musées français

3 3 commentaires

Nous avons mis à jour la liste des musées qui vont réouvrir le 25 mai à 22 h 50 (elle comprend 218 musées).

Voir l´image dans sa page

Demain donc, lundi 11 mai, le déconfinement commence et les petits musées pourront rouvrir. Nous avons déjà vu ce qu’on pouvait penser de ce terme « petit musée », qui ne veut rien dire (voir l’article). Une chose est certaine en revanche, certains musées vont rouvrir, en ordre dispersé, et sans qu’une vision d’ensemble prévale, ni même des critères bien clairs, mais au moins pourra-t-on bientôt revoir des œuvres d’art et découvrir des expositions qu’on n’espérait plus pouvoir visiter.

Signalons d’abord un paradoxe qui n’est qu’apparent : les musées nationaux, c’est-à-dire ceux appartenant à l’État, le même qui nous a dit que les « petits musées » pourraient rouvrir, seront probablement parmi les derniers à le faire. Rien d’étonnant : pour rouvrir, il faut un peu de bon sens et de l’organisation. Toutes choses que possèdent certainement de nombreux responsables de musées, mais dont le ministère paraît manquer. Courage fuyons semble être la devise de la direction des Patrimoines qui va laisser les autres musées, municipaux, départementaux ou privés essuyer les plâtres. Car pour le ministère de la Culture, gouverner ce n’est pas prévoir : à cette heure, à notre connaissance, aucune réouverture n’est planifiée pour aucun musée national, et pour aucun établissement public. On peut comprendre une telle prudence pour le Louvre, Orsay ou Versailles. Mais comment expliquer que, pour la direction des Patrimoines, le Musée national des Granges de Port-Royal, le Musée Magnin, le Musée Henner ou le Musée national du château de Malmaison soient des « grands musées » et ne puissent planifier dès maintenant leur réouverture alors que beaucoup de musées de région (des « petits musées » sans doute) tels que les musées des Beaux-Arts de Dijon, de Lille, de Marseille, d’Orléans, le Musée Fabre, le Musée de Grenoble ou encore le Musée du Petit Palais à Paris ont déjà des dates d’ouverture prévues qui s’échelonnent entre mi-mai et mi-juin ?

Certes, beaucoup sont ceux pour lesquels des décisions n’ont pas été prises (ou nous ne les connaissons pas encore), certaines villes se réfugiant même derrière de curieuses raisons, comme Bordeaux (une ville, il est vrai, qui paraît ne pas aimer beaucoup ses musées tant elle leur donne peu de moyens) qui prétend que juillet serait la date « actuellement à l’étude pour les musées de France », alors que tous les musées dont nous parlons ici ont, évidemment, l’appellation « musées de France ».

Nous avons pu obtenir des informations de réouverture sur une soixantaine de musées, et nous les avons incluses dans un tableau dont nous proposons trois déclinaisons, classées respectivement par département (cela peut être intéressant compte tenu des restrictions de déplacement qui existent encore), par ville, et par date de réouverture. Nous avons trouvé ces informations pour la plupart directement auprès des villes ou des musées et, pour quelques-unes (nous avons alors signalé la source), dans la presse. Il va de soi que même des dates d’ouverture validées peuvent encore changer, et que la situation est très évolutive. Nous incitons donc fortement nos lecteurs à appeler les musées avant de se déplacer.
Quoi qu’il en soit, nous essaierons de mettre quotidiennement ces tableaux à jour. Si votre musée sait déjà quand il rouvrira, ou si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous prévenir.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.