Contenu abonnés

Un paysage de Beckmann pour La Haye

17/2/22 - Acquisition - La Haye, Kunstmuseum - Peu de temps après avoir été renvoyé sans préavis de son poste de professeur à la Städelschule de Francfort en 1933, avant d’être relégué au rang d’artiste « dégénéré » et de s’exiler à Amsterdam en 1937, Max Beckmann séjourna dans la station balnéaire hollandaise de Zandvoort en 1934. Il y revint à plusieurs reprises et peignit de nombreuses vues de la plage. L’une d’elles a été achetée par le Musée des Beaux-Arts de la Haye en décembre 2021 par l’intermédiaire de la maison de vente aux enchères berlinoise Grisebach. L’Expressionnisme et la Nouvelle Objectivité sont deux mouvements bien représentés dans les collections, mais une seule peinture de Beckmann y était jusque-là conservée, réalisée à Amsterdam en 1944, Petit Café et porte…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.