Contenu abonnés

Un ensemble exceptionnel de dessins de Steinlen préempté par Orsay

1. Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923)
Recueil de croquis en deux volumes in-folio
Demi-maroquin vert d’eau à coins, plats revêtus de soie verte brochée à motifs vermiculés, dos lisses titrés et ornés du monogramme de l’artiste - 52,3 x 39 cm
Préempté par le Musée d’Orsay
Photo : Beaussant-Lefèvre/Drouot
Voir l´image dans sa page

24/10/19 - Acquisition - Paris, Musée d’Orsay - Les préemptions se succèdent pour le Musée d’Orsay : moins d’une semaine après avoir acquis sur le marché de l’art parisien un superbe autoportrait d’Émile Bernard (voir l’article), c’est à l’hôtel Drouot que l’institution a emporté hier après-midi un spectaculaire ensemble de dessins [1] de Steinlen. Trois jours de vente sont organisés cette semaine chez Beaussant-Lefèvre pour disperser les collections de Jean-Claude Delauney, ancien Bâtonnier du Barreau de Caen, le mercredi étant dédié aux livres et à l’argenterie. Objets d’art, peintures et dessins sont mis en vente aujourd’hui et demain. Au sein de la bibliothèque de l’avocat normand, issu d’une famille de collectionneurs, on remarquait notamment le « recueil Villebœuf [2] » : deux volumes de dessins originaux destinés essentiellement au Gil Blas illustré, supplément illustré hebdomadaire dédié à la vie artistique et littéraire du célèbre Gil Blas. Les dizaines de dessins contenus dans ces deux volumes étaient vendus séparément - mais avec faculté de réunion - et l’on pouvait légitiment craindre leur dispersion définitive : ce ne sera heureusement pas le cas, le Musée d’Orsay ayant fait valoir son droit de préemption à l’issue de la présentation du dernier dessin, s’assurant de l’ensemble pour une somme conséquente (446 557€ frais compris), largement supérieure à l’estimation raisonnable inscrite dans le catalogue (70/90 000€).

2. Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923)
Nocturne
Paru dans Le Rire, n° 65, 1er février 1896
Crayon, crayon gras, crayons de couleur sur papier crème - 33,3 x 25,7…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.