Contenu abonnés

Un ensemble de dessins napoléoniens bientôt en vente à Toulouse

Alexandre Lafore 1 1 commentaire

12/9/19 - Marché de l’Art - Toulouse - C’est un passionnant ensemble de vingt-huit dessins, assorti d’un album contenant lui-même vingt-cinq dessins, qui subira bientôt le feu des enchères : proposées à Toulouse le 25 septembre prochain, ces œuvres nous font replonger au cœur de la campagne de Prusse et de Pologne de 1806-1807. Provenant d’une collection particulière du Sud-Ouest de la France, tous ces dessins possèdent un intérêt patrimonial évident, qui s’ajoute à leurs qualités artistiques et documentaires. Ils permettent également d’observer comment se concevait le processus de création de la geste impériale et de suivre deux personnalités capitales, Dominique Vivant Denon et Benjamin Zix. Les deux hommes, qui se sont rencontrés à Strasbourg en 1805, ont suivi Napoléon au gré de ses victoires jusqu’en 1811, traversant l’Allemagne, la Pologne, l’Espagne, l’Autriche ou l’Italie. Les dessins de Zix, exécutés avec une véracité presque photographique, ont considérablement aidé les peintres officiels de l’Empire – comme Gros, Taunay ou Roehn – dans la réalisation de leurs toiles. Benjamin Zix a aussi bien représenté les guerres de Napoléon que les commémorations militaires ou les divers évènements de la vie de la famille impériale.


1. Benjamin Zix (1772-1811)
Entrevue de l’empereur Napoléon et du tsar Alexandre Ier de Russie sur le Némen le 25 juin 1807
Plume et encre noire, lavis brun sur esquisse au crayon noir - 29 x 58,5 cm
Photo : Ivoire Toulouse/PRIMARDECO
Voir l´image dans sa page

C’est donc à Benjamin Zix que l’on doit ce bel album de croquis, où l’on suit chronologiquement le déroulé de la campagne de 1806-1807, qui commence par la traversée de l’Allemagne en guerre pour s’achever sur l’entrevue de Napoléon avec le tsar Alexandre Ier sur le Niemen (ill. 1) le 25 juin 1807. Ces esquisses étaient ensuite confiées à différents artistes, dont Zix lui-même, mais aussi Louis-Pierre Baltard, Louis-Philippe Crepin, Florent Fidèle Constant Bourgeois de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.