Contenu abonnés

Trois œuvres futuristes pour le Kröller-Müller Museum

28/5/21 - Acquisitions - Otterlo, Kröller-Müller Museum - Grâce au soutien toujours fidèle de la BankGiro Lottery, le Kröller-Müller Museum étoffe ses collections d’art moderne européen de trois œuvres futuristes acquises pour un montant total d’un peu plus d’un million d’euros. Le paravent de Giacomo Balla (ill. 1) a été acheté auprès de la galerie milanaise Bottegantica, l’autoportrait à la craie noire d’Alexander Bogomazov (ill. 2) auprès de la James Butterwick Gallery à Londres et l’huile sur carton de Jules Schmalzigaug (ill. 3) auprès de la galerie anversoise Ronny van de Velde. Si l’italien Balla et l’ukrainien Bogomazov étaient déjà bien représentés dans les collections, le belge Schmalzigaug y fait son entrée. Ces trois nouvelles acquisitions seront présentées au public dès la réouverture du musée dont seul le jardin des sculptures est de nouveau accessible depuis le 19 mai. Elles prendront place au sein de l’exposition dossier La collection futuriste qui présentera jusqu’en janvier 2022 l’ensemble du petit fonds futuriste des collections permanentes activement enrichi ces dernières années (voir la brève du 4/2/14). Une grande exposition temporaire forte de nombreux prêts internationaux devrait lui succéder en 2023, Futurisme et Europe. L’esthétique d’un nouveau monde qui mettra en lumière l’influence du futurisme sur les autres mouvements d’avant-garde européens.


1. Giacomo Balla (1871 - 1958)
Paravent, 1916-17
Huile sur bois - 123,5 × 116 x 4,5 cm
Otterlo, Kröller-Müller Museum
Photo : Kröller-Müller Museum
Voir l´image dans sa page

Le paravent de Giacomo Balla (ill. 1) est la quatrième œuvre de l’artiste à rejoindre le musée depuis 2013 et le second des très rares paravents qu’il conçut à y figurer désormais. Le premier, passé en vente chez Sotheby’s à New-York en mai 2015, porte un titre, Paravento con linea di velocità, et fut réalisé sur toile et non sur bois. Exactement contemporains, tous deux témoignent d’une phase…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.