Contenu abonnés

Rembrandt Rothschild : ni innovant, ni ambitieux, seulement impraticable

Didier Rykner 1 1 commentaire
1. Bamberg ?, vers 1200
L’arbre de Jessé
Ivoire
Acquis en commun par le Louvre et le Metropolitan Museum
Paris, Musée du Louvre
Photo : RMN-GP
Voir l´image dans sa page

« Une solution ambitieuse et innovante ». Le ministère de la Culture français ne recule devant aucun qualificatif pour célébrer sa décision de partager, entre les Pays-Bas et la France, les Rembrandt acquis des Rothschild en commun par les deux pays.

Mais cette solution « innovante » n’en est pas une, et cela démontre une nouvelle fois que le ministère ne sait pas grand-chose. Car à deux reprises, des œuvres ont été acquises en commun par le Louvre et des musées étrangers.
La première fois, c’était en 1972, quand le Metropolitan Museum et le Louvre se portèrent acquéreurs en indivision d’une plaque en ivoire,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.