Le Rijksmuseum tente d’acheter les deux Rembrandt Rothschild

Didier Rykner
Rembrandt van Rijn (1606-1669)
Portrait de Marten Soolmans, 1634
Huile sur toile - 210 x 135 cm
Paris, collection Éric de Rothschild
Photo : WGA (domaine public)
Voir l´image dans sa page

24/8/15 - Projet d’acquisitions - Amsterdam, Rijksmuseum - Le directeur du Rijksmuseum, Wim Pijbes, a déclaré ce matin à la radio néerlandaise BNR Nieuwsradio que son musée était dans une négociation très avancée pour acquérir auprès de la famille Rothschild en France les deux portraits de Rembrandt dont nous avions révélé il y a quelques mois qu’ils avaient obtenu leur certificat d’exportation (voir l’article).

Pijbes n’a pas voulu en dire beaucoup plus, indiquant qu’il recherchait actuellement activement les fonds, mais il est peu probable qu’il aurait pris le risque d’en parler s’il n’estimait pas avoir de bonnes chances de réussir. Quoi qu’il en soit, on voit déjà la différence avec le Louvre qui n’a même pas voulu tenter sa chance en interdisant temporairement la sortie de ces tableaux qui sont pourtant, évidemment, des trésors nationaux. C’était « trop difficile ».
Si le Rijksmuseum réussit à acheter ces deux Rembrandt, il sera possible d’en tirer deux conclusions. La première : cette solution, compte tenu de l’attitude du ministère de la Culture français et du Louvre, serait sans doute l’une des moins mauvaises, puisqu’elle permettrait de conserver ces deux chefs-d’œuvre en Europe, dans un pays proche de la France, et que ces œuvres pourraient donc être plus facilement vues que si elles avaient été acquises par un musée ou un collectionneur d’un pays lointain.
Quant à la seconde conclusion, nul doute qu’elle fera toute seule son chemin si le Rijksmuseum parvient à ses fins…

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.